RDC-Economie : Bientôt un 3ème atelier de rationalisation des prix des produits et services de santé 

Droits tiers

La question de la rationalisation des prix des produits et services de santé a été abordée au cours d'une réunion présidée le mardi 12 juillet 2022 par le ministre a.i de l'économie nationale Nicolas Kazadi, à laquelle ont pris part les membres du comité de coordination des travaux de ce processus amorcé depuis la fin de l'année 2021.  

Il était question pour les participants à cette rencontre, de faire un état de lieux desdits travaux avant de préparer le troisième atelier prévu prochainement.

Ce processus vise à assurer "le juste prix" des produits et services de santé pour y faciliter l'accès de la population. Un défi majeur dans la réalisation de la couverture santé universelle prônée par le chef de l'Etat.

Pour l'actuel patron de l'économie nationale, la finalité de ce processus est d'aboutir à des réformes consensuelles.

« Il n'est point besoin de rappeler que les difficultés d'accès aux produits et services de santé de qualité à nos populations ne sont pas seulement des problèmes de santé. En effet, ils constituent un défi économique majeur pour l'émergence du pays, du fait de la réduction de la productivité et la pression sur les ménages qui vivent déjà en dessous du seuil de pauvreté », a indiqué Nicolas Kazadi.

En outre, le numéro un de l'économie nationale a fait remarquer que contrairement à la RDC, d'autres pays africains exonèrent les taxes des produits de santé, d'où l'application d'un taux unique.

« Il a été également observé que les taxes, aux côtés d'autres facteurs, sont parmi les principaux déterminants des coûts élevés des produits et services de santé dans notre pays avec environ 120% de plus sur la valeur CIF alors que dans les pays voisins, notamment les pays de la SADEC, les produits sont entièrement exonérés et d'autres pays appliquent un taux unique inférieur au nôtre », a-t-il ajouté.

Notons que l'objectif général du troisième atelier est d'accorder un statut social aux produits et services de santé sur toute l'étendue du territoire national.

Il s'agira entre autres, de revisiter la réglementation en vigueur en matière d'application des structures des prix et tarifs de produits et services de santé en référence aux pays de la région; définir les procédures d'encadrement des circuits d'approvisionnement et distribution des médicaments et intrants de santé ; et de définir les mécanismes de renforcement d'application de la réglementation en vigueur sur les prix et tarifs des produits et services de santé.

Ce troisième atelier réunira les experts de la présidence de la République, de la primature, du ministère de l'économie nationale, du ministère de la santé, hygiène et prévention, du ministère du budget, du ministère des finances, de deux chambres du parlement et des partenaires de la santé. 

Christel Insiwe