Sud-Ubangi 1 : Plus de 23.000 candidats dont 40% des filles participent au Test national de sélection et d'orientation scolaire et professionnelle 

Photo 7SUR7.CD

En République démocratique du Congo, le Test national de sélection et d'orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP) a débuté, ce jeudi 14 juillet 2022.

D'après l'inspecteur principal provincial du Sud-Ubangi 1, Émile Kimpumpu Munkina, au total 23.382 candidats sont inscrits pour participer à la première édition de ces épreuves nationales dont 9.349 filles, soit 40% d'inscription des filles.

« Notre province éducationnelle du Sud-Ubangi 1 a inscrit pour cette évaluation 23.382 candidats dont 9.349 filles soit 40% d'inscription des filles. Ces candidats seront répartis dans 71 centres de passation disséminés à travers nos 10 sous-divisions de l'EPST », a-t-il déclaré dans son allocution prononcée à l'occasion du lancement de ces épreuves nationales à l'Institut du 04 Octobre de Gemena.

Prenant la parole, le directeur provincial de l'EPST Sud-Ubangi 1, Constantin Kabasele Tshiwewe, a fait remarquer à l'assistance que l'admission des élèves de 8ème année à la première année des humanités est désormais conditionnée par la passation de ce test.

« Le TENASOSP est érigé en évaluation certificative, c'est-à-dire du type national. Donc, ces enfants qui sont au niveau de 8ème secondaire, c'est-à-dire à la fin de l'éducation de base, doivent être évalués. Et c'est après cette évaluation seulement qu'ils pourront passer en première des humanités (...) Et c'est vrai parce que c'est une évaluation certificative qui est imposable à tout élève qui termine cette classe », martèle-t-il.

Le représentant du gouverneur du Sud-Ubangi empêché, le ministre de l'intérieur Victor Zwatela, a exhorté les élèves de 8ème année à bien travailler ces épreuves pour leur permettre de passer à la première année des humanités l'année scolaire prochaine.

Il sied de signaler que quatre délégués du ministère de l'EPST venus de Kinshasa séjournent à Gemena, chef-lieu du Sud-Ubangi, pour superviser ces épreuves qui prennent fin le vendredi 15 juillet 2022.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena

Étiquettes