Colloque-Formation sur la décentralisation fiscale : Les participants recommandent la mise en place d'une "vraie" politique fiscale en RDC

Droits tiers

Les travaux du colloque-formation sur la décentralisation fiscale en République démocratique du Congo ont été clôturés, ce samedi 23 juillet 2022, dans la ville de Kinshasa. 

Au terme de deux jours d'échanges, soit du 22 au 23 juillet de l'année en cours, les participants ont recommandé la mise en place d'une "vraie" politique fiscale dans le pays du président Félix Tshisekedi.

"Il faut qu'il y ait une politique fiscale et la politique de décentralisation fiscale doit être un pont de cette politique fiscale. Nous recommandons vivement la mise en place d'une vraie politique fiscale", a déclaré maître Mavinga Ndangi Declerc, responsable du cabinet Mavinga & partners qui est co-organisateur de ces assises.

Lors de la même cérémonie de clôture, le professeur Godé Mpoy s'est réjoui du fait que ce colloque-formation a permis aux participants de cerner l'immensité et la complexité de la fiscalité. À l'en croire, ces travaux ont permis aussi de comprendre comment fonctionne la fiscalité en Belgique et en RD Congo.

"Je suis très heureux de constater que pendant deux jours, nous nous sommes donnés à cet exercice scientifique, lequel exercice nous a permis de comprendre ensemble l'immensité et la complexité de la fiscalité", a déclaré le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa.

Et de renchérir : "J'ose croire que nous sortirons de cette salle avec une précision nette sur la décentralisation fiscale. Tout simplement parce que nous sommes un État unitaire comme affirmé à l'article 1er de notre constitution. Et nous avons compris ensemble que ce que nous vivons au Congo, ce n'est pas le régionalisme fiscal parce que même si notre constitution établit un distinguo entre les provinces et les ETD (Entités territoriales décentralisées, ndlr), nous sommes dans la décentralisation qui a deux visages, à la fois territoriale pour les ETD mais fonctionnelle pour les provinces".

La cérémonie de clôture de ces assises a été sanctionnée par la remise des brevets aux participants à ce colloque-formation.

Le colloque-formation sur la décentralisation fiscale en RDC a été organisée par l'Université de Liège à travers sa plateforme Afrique Centrale, le Tax Institute, et le cabinet Mavinga & partners, avec le financement de l'Agence belge au développement (Enabel) à travers son Programme de renforcement des capacités par l'octroi de bourse (PRECOB) dont cet atelier rejoint les objectifs.

Lors de l'ouverture des travaux, Murielle Hermouet, représentante adjointe d'Enabel en RDC, a insisté sur la mise à la disposition des ETD des moyens pour une décentralisation fiscale effective.

Les travaux ont réuni des politiques, administratifs, délégués des régies financières nationales et provinciales, du personnel judiciaire mais aussi des membres de la société de la RD Congo. L'atelier a connu la participation aussi de Jan Bogaert, agronome et professeur à l'Université de Liège.

L'objectif était de renforcer les capacités des personnes précitées en vue de leur permettre de recevoir des connaissances théoriques et opérationnelles mais aussi appréhender les problématiques liées à la décentralisation fiscale, et résoudre au quotidien les difficultés rencontrées dans sa mise en œuvre et réfléchir sur les solutions appropriées.

Prince Mayiro