50 ans de la FEC : Albert Yuma appelle le patronat à œuvrer pour une économie forte afin de donner au président Tshisekedi les moyens de garantir la souveraineté nationale

7SUR7.CD

Le président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), Albert Yuma Mulimbi, a appelé les patrons d'entreprises à œuvrer pour une économie forte afin de donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale.

Il l'a déclaré au cours de la cérémonie de célébration du cinquantenaire de ce syndicat patronal, organisée à Kinshasa le samedi 30 juillet 2022.

« Nous allons commencer la fête [Ndlr : du cinquantenaire de la FEC], mais n'oublions pas que notre pays est attaqué à l’Est avec la complicité des pays étrangers et que nos compatriotes continuent de mourir en Ituri, dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu », a-t-il fait remarquer. 

Et au président du patronat de poursuivre : « bâtissons ensemble une économie forte pour donner au président de la République et au gouvernement les moyens de garantir la souveraineté nationale. La paix à l'intérieur des frontières intangibles est la condition sine qua non à l'épanouissement de notre économie ».

7SUR7.CD

Le président de la FEC Albert Yuma a aussi rappelé l'importance de la collaboration entre l'Etat et le secteur privé pour un développement de qualité des institutions publiques. 

« C'est pourquoi hier, aujourd'hui et je l'espère comme demain en tant que syndicat patronal, nous serons toujours présents pour accompagner et conseiller toutes les autorités de l'Etat quand elles le souhaiteront et notre large présence à toute forme des rencontres au niveau national, local mais aussi international le prouve », a-t-il renchéri. 

Albert Yuma a, par ailleurs, évoqué le projet « Renaissance de la FEC » pour expliquer la présence, à cette cérémonie, de 150 nouveaux opérateurs  (non membres de la FEC), commerçantes et jeunes entrepreneurs qui sont, selon lui, la relève de cette association.

« Je l'ai souhaité [Ndlr : leur présence à cette cérémonie] ainsi car je voulais leur montrer que durant cette année jubilaire, la majorité des activités et manifestations leur seraient consacrées », a-t-il poursuivi.

7SUR7.CD

Notons qu'au cours de cette même cérémonie, la FEC a honoré les anciens présidents nationaux de cette organisation patronale à l'instar de Jeannot Bemba Saolona, Tumba Tunkadi, José Endundo et Pascal Kinduelo. Ils ont été décorés par le  Grand chancelier des ordres nationaux.

En tant que chambre de commerce, la FEC a, entre autres, pour missions de promouvoir les intérêts des entreprises membres ; favoriser les réunions d’affaires avec des partenaires extérieurs ; représenter le secteur privé national dans les négociations avec les différents ministères  et renforcer la compréhension entre les membres et avec le gouvernement. 

Moïse Dianyishayi