Haut-Katanga : Le gouvernement provincial alerte sur la menace des miliciens Bakata Katanga dans 3 localités

Photo tiers

Le gouvernement provincial du Haut-Katanga alerte sur la menace des miliciens Maï-Maï Bakata Katanga dans trois localités dont Pweto, Kasenga et Mitwaba, entités situées à plus de 300 kilomètres au nord de la ville de Lubumbashi.

D'après le ministre Joseph Kayumba, porte-parole du gouvernement provincial qui a présenté le compte rendu du Conseil provincial de sécurité à la presse le samedi 06 août 2022, des dispositifs sécuritaires ont été mis en place pour lutter contre cette menace dans cette contrée.

« Le ministre provincial de l'intérieur a informé le conseil des menaces des Maï-Maï Bakata Katanga dans les localités de Mitwaba, Pweto et Kasenga. À cet effet, des instructions fermes ont été données aux forces des défenses qui sont d'ailleurs sur le terrain pour barrer la route à toute éventualité [Ndlr : d'attaque] », a-t-il déclaré dans une vidéo parvenue à 7SUR7.CD ce dimanche.

Le jeudi 04 août dernier, 6 présumés Maï-Maï Bakata Katanga dont une femme ont été arrêtés par les militaires de la Garde républicaine à Lubumbashi. La société civile locale a même indiqué d'une audience en foraine a été ouverte au parquet près le tribunal de Grande Instance de Lubumbashi siégeant à la prison de Kasapa pour établir leurs responsabilités. 

Lors de leur arrestation, ces miliciens Bakata Katanga avaient un corps humain désossé et des objets de gris-gris.

Patient Lukusa, à Lubumbashi