Ituri : Un chef coutumier cité parmi les instigateurs d'une milice

Droits tiers

Yves Kahwa Mandro, chef de la chefferie des Bahema-Banywagi en territoire de Djugu dans la province de l'Ituri, est accusé par le gouverneur militaire, le lieutenant-général Luboya N'kashama Johnny, d'être l'un des instigateurs de la milice Zaïre, un groupe armé d'autodéfense actif depuis un moment en territoires de Djugu et d'Irumu.

Cette révélation a été faite par l'autorité provinciale dans une communication faite le mardi 09 août 2022.

A l'en croire, ce chef coutumier en fuite depuis plus de deux mois, est en train de recruter des éléments pour la milice Zaïre.

"Nous sommes étonnés que le seul groupe qui n'a pas signé l'acte d'engagement alors que nous sommes en pourparlers avec la communauté Hema, c'est ce groupe là qui commence à attaquer. Alors, on se pose la question, comment un groupe qui disait qu'il protège les victimes commence à aller vers d'autres communautés pour aller tuer? Mais nous avons une réponse parce que nous avons l'information. Il s'agit de Kahwa Mandro, chef de la chefferie des Bahema-Banywagi qui est en fuite où il est en train de recruter pour des motifs qu'il connait et que tout le monde connaît aujourd'hui parce qu'il parle de la balkanisation", a dit le lieutenant-général Luboya N'kashama Johnny.

En outre, le chef de l'administration militaire de l'Ituri affirme que ce chef de chefferie est soutenu par certains députés provinciaux de l'Ituri.

Dans la même communication, le gouverneur de province  a déploré les violences commises par la milice Zaïre et certaines factions de la milice CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) en territoires de Djugu ce jour.
Cependant, il a réitéré la détermination des forces armées à mettre fin à ces tueries.

Il convient de rappeler que 22 civils ont été tués dans la nuit du vendredi 05 août par des éléments de la milice Zaïre au village Damas dans la chefferie des Mabendi à Djugu, une information confirmée par les forces armées de la RDC.

Séraphin Banangana depuis Bunia