Économie : La RDC en voie d'être éligible au programme de financement américain Millenium Challenge Corporation

Droits tiers

Le sous-secrétaire d'Etat à la croissance économique, à l'énergie et à l'environnement aux USA Jose Fernandez a échangé le mercredi 10 août 2022 avec quelques membres du gouvernement congolais dont le ministre a.i de l'économie nationale Nicolas Kazadi sur les progrès réalisés par la RDC dans divers secteurs porteurs de la croissance économique, les réformes et les questions d'intérêts communs entre les deux pays.

Il ressort de ces échanges qui s'inscrivent dans le cadre de la visite à Kinshasa du secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken, que la RDC a enregistré d'énormes progrès dans les domaines des mines, de l'agriculture, de l'énergie, de l'environnement, de la santé, de l'éducation et autres.

Des efforts considérables du gouvernement congolais favorables à être éligible au programme de financement américain "Millenium Challenge Corporation (MCC)", à en croire Jose Fernandez.

De son côté, Nicolas Kazadi a rappelé à la délégation américaine que certains indicateurs non pris en compte jusque-là devraient déjà basculer au vert pour la RDC. Il s'agit notamment de la liberté d'information évoquant les récents états généraux de la presse, la loi sur l'accès à l'information et celle sur la dépénalisation des délits de presse en examen, mais aussi les efforts dans le domaine de la santé avec l'allocation d'un budget conséquent à la lutte contre certaines maladies, l'acroissement du taux de vaccination contre la Covid19.

Le grand défi reste cependant la pacification de l'Est de la RDC en proie à la guerre d'agression menée par le M23 avec l'appui du Rwanda qui constitue un frein au développement durable et l'amélioration du climat des affaires dans la paix, a reconnu le ministre des finances.

Le gouvernement congolais a tenu à rappeler lors de cet entretient que les 4 réformes importantes déjà entreprises entre autres, la lutte contre la corruption, l'accélération des procédures pour la création des entreprises, l'assouplissement de la fiscalité et la digitalisation de l'administration qui va contribuer à la rapidité, la transparence et la bonne gouvernance dans la gestion de la chose publique.

Jose Fernandez a salué la qualité des échanges qui a donné une autre connotation à l'image réelle de la RDC contrairement à celle répandue d'un pays non fréquentable .

« Il est temps pour les États-Unis d'Amérique de renforcer le partenariat privilégié avec la RDC et promouvoir les investissements prolifiques », a-t-il martelé.

Il a, en outre, salué la vision du chef de l'Etat sur l'industrie des batteries électriques qui constitue selon lui une belle initiative.

Notons que la MCC a été créée par les USA en 2004 en vue de former un nouveau partenariat de développement entre ce pays et les pays en développement. Elle offre deux options d'aide financière notamment les ententes compactes et les ententes limites.

Christel Insiwe