M23/RDF à Rutshuru : La société civile envisage une marche jusqu'à Goma pour fustiger « l'inaction du Gouvernement »

Photo tiers

La société civile de Rutshuru annonce des manifestations qui iront de ce territoire jusque dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, dans les tout prochains jours. L'annonce a été faite mercredi 10 juillet 2022 à l'issue d'une rencontre qui a regroupé plusieurs organisations de cette structure citoyenne dans la région. 

Dans leur déclaration dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD le jeudi, ces organisations de la société civile fustigent l'inaction du gouvernement face à la rébellion du M23 soutenu par le Rwanda, et qui occupe la cité de Bunagana, voici maintenant plus d'un mois. 

« Nous remarquons avec amertume que nos militaires n'attaquent plus les rebelles. Au lieu des offensives, ils font de défensives. Et comme conséquences, les meurtres, viols et déplacement massif des habitants dans des sites collectifs dans une situation humanitaire précaire. Voilà pourquoi, nous projetons d'organiser une marche pacifique de Rutshuru à Goma et qui va se solder par un sit-in au gouvernorat de la province », indique Jean-Claude Bambaze, président de cette structure citoyenne.

Il estime que « même si une accalmie s'observe sur la ligne de front ces jours, il s'observe la non-assistance des déplacés qui sont dans plusieurs villages de Rutshuru ces derniers temps. » 

« Ça fait plus de 4 jours que la situation est calme à Bunagana. L'ennemi consolide sa position et les éléments des FARDC [Ndlr : consolident aussi la leur]. Mais, les déplacés à l'intérieur du territoire vivent sans assistance. Ils sont en train de demander par-ci par-là les vivres et non vivres. C'est compliqué pour eux. Tout ceci nous motive d'organiser la marche pacifique pour interpeller les autorités afin de restaurer l'autorité de l'État à Bunagana pour que ces déplacés regagnent leur domiciles », ajoute-t-il.

Il sied de rappeler que la cité de Bunagana et quelques villages environnants sont occupés par les hommes armés du M23 et leurs alliés du RDF, depuis environ 2 mois. Cette occupation est à la base de la paralysie des activités sur place et du déplacement massif des habitants qui ont vidé la contrée pour se mettre à l'abri.

Bantou Kapanza Son

Étiquettes