Rebondissement dans l’affaire Bukanga Lonzo : la Cour constitutionnelle se dédit en se déclarant compétente pour juger l’ex-Premier ministre Matata

Droits tiers

L'affaire Bukanga-Lonzo connaît un rebondissement. La Cour constitutionnelle se rétracte et se déclare compétente à juger l'ancien premier ministre, Augustin Matata Ponyo, et ses coaccusés. 

La Haute Cour a rendu son arrêt ce vendredi 18 novembre 2022. Elle avait été saisie le 22 juillet dernier par la Cour de cassation pour interprétation des articles 162 et 164 de la Constitution. 

C'était à la suite des exceptions d'incompétence soulevées par les avocats du sénateur Matata Ponyo, de l’ancien ministre des Finances, Patrice Kitebi et de l'homme d'affaires Sud-africain, Glober Kristo. Ils sont poursuivis pour détournement de plus de 200 millions USD destinés au parc agro industriel de Bukanga Lonzo.

Il sied de noter que la Cour constitutionnelle s'était dessaisie de cette affaire à travers son arrêt du 15 novembre 2021. À l'époque, le président de cette juridiction était Dieudonné Kaluba Dibwa. 

Merveil Molo