Agression rwandaise : Kamerhe appelle son parti à adhérer sans réserve à l'appel à la cohésion nationale lancé par Félix Tshisekedi 

Droits tiers

La réunion de la direction politique nationale élargie de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) a eu lieu ce jeudi 24 novembre 2022 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

Deux points étaient inscrits à l'ordre du jour, à savoir, entre autres le message de Vital Kamerhe ainsi que les perspectives électorales.

Dans sa communication, Vital Kamerhe a exhorté les membres de l'UNC à adopter une attitude conséquente en tant que membre de la coalition CACH et à continuer à rester fidèle à l'engagement de Nairobi à travers un soutien au président de la République démocratique du Congo, pour la réussite de son mandat.

S'agissant de la guerre à l'Est, Vital Kamerhe a déploré le drame humanitaire qui résulte des tueries et attaques contre la population conduisant au déplacement massif de cette dernière.

« Il reste convaincu que son plan de sortie de crise demeure la voie royale pour parvenir à un règlement de cette crise afin de ramener définitivement une paix durable dans la partie orientale de la République démocratique du Congo ; et ceci n'est pas incompatible avec l'option militaire que mènent avec courage nos vaillants militaires des Forces Armées de la République démocratique du Congo qui méritent le soutien de l'ensemble du peuple Congolais épris de paix, et attaché à la souveraineté et l'intégrité territoriale de notre pays », lit-on dans le communiqué final qui a sanctionné cette réunion.

En outre, Vital Kamerhe à appelé l'UNC à adhérer sans réserve à l'appel du président de la République à la cohésion nationale.

« Par ailleurs, le président national a saisi l'occasion de la présente communication pour condamner avec véhémence la brutalité avec laquelle le vice-président de l'Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, le bâtonnier YABE NTAITUNDA a été traité, en plein exercice des prérogatives lui dévolues, par des forces de l'ordre instrumentalisées. Il exhorte la justice à se saisir de ce cas », renchérit le communiqué. 

Concernant les perspectives électorales, l'UNC a pris part au cadre de concertation avec les partis politiques initié par la CENI jeudi dernier au Palais du Peuple. A ce sujet, le secrétaire général a informé les membres de la Direction Politique Nationale des dates aussi bien de la publication du calendrier électoral que du début de l'enrôlement.

Jephté Kitsita