ACP : Les préoccupations électorales des commissions nationales des commissions diocésaines « Justice et Paix »

Image retirée.
(Monusco Presse)Mgr Fridolin Ambongo, évêque du diocèse de Bukungu dans l’Equateur et président de la Commission épiscopale « Justice et Paix » de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), a ouvert, mercredi au Centre St Clément

à Kintambo, la rencontre nationale des commissions Justice et paix et des noyaux diocésains de « Dynamique Femme pour la paix » dont une partie des travaux sera consacrée au cycle électoral 2013-2014. Le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), l’abbé Apollinaire Malu Malu a souligné à cette occasion que son institution salue cette initiative de la CENCO qui sera consacrée pendant deux jours par les experts de la CENI à
l’éducation électorale et à l’observation électorale. La CENCO avait levé, depuis juillet 2003, l’option de l’éducation civique et électorale en vue de contribuer à l’émergence d’un Etat de droit en RDC.

Lors des élections de 2006 et celles de 2011, la CENCO, par la Commission épiscopale « Justice et paix », a participé à la mobilisation des populations aux élections. Aux approches des échéances électorales prévues en 2015 et en 2016, a relevé Mgr Fridolin Ambongo, le comité permanent des évêques réuni à Kinshasa en session ordinaire avait lancé un communiqué dans lequel il soulignait la nécessité de régulariser le cycle électoral en apurant les doubles arriérés électoraux 2006 et 2011. Cela explique l’intervention de la CENI dans cette rencontre organisée avec le concours des experts du Centre Carter.

{jcomments on}