Construction pont entre Kinshasa et Brazza : Le député Vuemba brandit la menace pour le Kongo Central de recourir à l'auto-détermination

Publié jeu 16/05/2019 - 13:51

Jeudi 16 mai 2019, l'élu de Kasangulu dans le Kongo Central, Jean-Claude Vuemba qui rendait visite à Ne Mwanda Nsemi, leader du mouvement politico-mistico-religieux Bundu Dia Mayala, BDM, dans sa résidence à Kinshasa ; a rejeté le projet de construction du pont Kinshasa-Brazzaville.

Pour lui, avant de lancer ce projet, le gouvernement doit s'investir pour la construction du port en eau profonde de Banana.

"Si on essaie de jeter le pont route-rail Kinshasa-Brazzaville avant l'installation du port en eau profonde de Banana, je crois que le peuple du Kongo Central doit assumer ses responsabilités dans l'auto-détermination de notre province parce que ça serait la mort de notre province et nous ne l'accepterons jamais.", a-t-il martelé.
Image retirée.
Souvenez-vous il y'a pas longtemps, poursuit Vuemba, nos frères ont été maltraités à Brazzaville. Et si ces incidents se répétaient?" s'est-il interrogé.

"Comment voulez-vous accepter que, que ça soit les armes, que ça soit tous nos produits vivriers puissent avoir l'assentiment du Congo Brazzaville? comment accepter la construction du pont route-rail Kinshasa-Brazzaville sans que le port en eau profonde de Banana ne soit en fonction ?", a-t-il lancé.

Pour rappel, c'est la Banque Mondiale qui a annoncé la construction du pont route-rail Kinshasa-Brazzaville en août 2020. Le financement de ce projet est 550 millions $ dont 210 millions sont déjà disponibilisés par la Bad (banque Africaine de développement).

Jeff Kaleb Hobiang