Élections de sénateurs et gouverneurs : "La CENI est une institution indépendante qui n'a pas à subir des injonctions d'un procureur général", (Cellule Communication)

Publié dim 10/03/2019 - 11:05
La Commission Électorale Nationale Indépendante, "CENI", a répondu ce dimanche 10 mars 2019 à la demande du procureur général de la République, de reporter les élections de sénateurs et gouverneurs à cause des allégations de corruption. Pour la Centrale Électorale, il n'est pas question de recevoir des injonctions d'un procureur général. "La CENI est une institution indépendante qui n'a pas à subir des injonctions d'un procureur général, avant toute décision de justice", a indiqué la CENI à travers sa cellule de communication. Avant toute décision de culpabilité rendue par un juge poursuit la Centrale Électorale, tous les députés provinciaux sont présumés innocents. "Par conséquent, il n'y a pas lieu de leur priver l'exercice de leurs prérogatives", a indiqué la cellule de communication de la CENI via Twitter. Dans la foulée, cette institution d'appui à la démocratie confirme la tenue de ces élections conformément à son calendrier. "La CENI confirme donc la tenue des élections, conformément à son calendrier électoral, 15 mars pour l’élection des sénateurs et 26 mars pour l’élection des Gouverneurs et vice-gouverneurs", conclut la CENI. Jephté Kitsita