RDC : le festival "Indépendance Rumba" se tiendra du 29 au 30 juin à la place de la gare centrale à Kinshasa 

Publié sam 22/06/2019 - 09:35
7sur7

Le festival "Indépendance Rumba" aura lieu du 29 au 30 juin à la Place de la gare centrale dans la commune de la Gombe, à Kinshasa. 

Ces deux jours dédiés à la Rumba congolaise sont l'oeuvre du mariage entre "Rumba parade" et "le festival international de la rumba et de l'élégance" (FIRE), deux grands événements culturels, qui ont décidé de porter au summum l'étendard de la culture congolaise à travers la Rumba congolaise dans toutes ses facettes afin qu'elle soit reconnue comme patrimoine culturel immatériel de l'humanité. 

À en croire le Professeur André Yoka Lye Mudaba, promoteur du projet Rumba parade, la Rumba congolaise vaut la peine d'être mise en valeur parce que, selon ses convictions, elle est la représentation de l'identité et de la cohésion de la nation congolaise. 

7sur7

"la Rumba congolaise, c'est un élément d'exception, je crois qu'il n'y a pas un élément aussi catalyseur pour la cohesion sociale, pour notre résistance, pour notre existence que la Rumba congolaise", a-t-il affirmé au cours d'une conférence de presse tenue ce vendredi 21 juin. 

Annoncé haut en couleur, ce festival qui se tiendra en marge de la 59ième fête de l'indépendance de la RDC, connaîtra la participation des artistes musiciens congolais de renom dont Werrason et Félix Wazekwa sans oublier l'étoile montante de la scène musicale congolaise Robinho Mundibu, qui défileront sur le podium pour gratifier les mélomanes Kinois de beaux spectacles. 

Des hommages seront également rendus à feu Luambo Makiadi, l'un des pionniers de la musique congolaise, à l'occasion du 30ème anniversaire de sa disparition. Un spectacle "Génération Luambo" sera organisé en son honneur où une partie de ses oeuvres sera interprétée par les jeunes artistes. 

Quelques musiciens de pays étrangers à l'instar de la zimbabwéenne Édith Weotunga et du groupe musical "Bantous de la capitale" de la République du Congo sont également invités à prendre part à cette messe de la musique congolaise. 

De son côté, Didier M'pambia, gérant de l'agence événementielle OPTIMUM, explique que l'union entre FIRE et Rumba Parade a été réalisée pour mutualiser les moyens financiers pour promouvoir la culture congolaise. 

Signalons que l'Union Européenne est parmi les organisations qui vont accompagner ce festival de célébration de la Rumba Congolaise. 

     Merveil Molo/Stagiaire