Tueries à Beni : "Le compte rendu de la réunion du haut commandement militaire ne prouve pas que la situation est une priorité" (JB Kasekwa)

Publié dim 11/08/2019 - 20:01
7SUR7.CD

Le compte rendu de la réunion du haut commandement militaire présidée vendredi 09 août dernier par le chef de l'État Félix Tshisekedi, est critiqué par Jean Baptiste Kasekwa, député national élu de Goma (Nord-Kivu), vu son contenu qui "montre que les tueries de civils à l'Est ne sont pas la priorité" pour le régime en place.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce dimanche 11 août, celui-ci a, toutefois, dit salué les plans et stratégies définis dans la réunion et la volonté du commandant suprême de l'armée et de la police pour mettre fin à l'insécurité.

Il se pose plusieurs questions sur les priorités du président Félix Tshisekedi et exige la mise en place des "actes concrets et sans discours médiatique".

"À entendre le ministre de la défense, il y aurait des préalables pour mettre en œuvre les stratégies présentées par les chef d'État-major. Le gouvernement doit doter les FARDC des moyens, mais est-ce que nous devons attendre les moyens d'un gouvernement en formation? Dans combien de temps ces moyens seront disponibles? Pourquoi pour la construction des saut-de-moutons on n'a pas posé ces préalables? on a même signé des contrats, des marchés de gré à gré, on a décaissé des millions pour des entreprises non clairement identifiées parce qu'on a estimé que cela était une priorité", s'est exprimé sous un ton émotionnel l'ECIDÉ Jean Baptiste Kasekwa.

Il suggère également l'affectation de tous les moyens nécessaires dont l'État-major a besoin pour assurer la relève des troupes militaires qui ont longtemps œuvré dans une zone et améliorer les conditions des troupes qui seront affectées.

Glody Murhabazi depuis Goma