Sécurité

Sud-Kivu : L'ancien chef rebelle Maisha demande de l'emploi pour sensibiliser d'autres groupes armés à quitter la brousse

L'ancien chef rebelle général autoproclamé Maheshe Simba Wa Nkutu demande de l'emploi au gouvernement provincial du Sud-Kivu pour qu'il puisse sensibiliser d'autres groupes armés à quitter la brousse.

Il l'a dit le samedi 23 mai 2020 lors de la cérémonie de sa présentation au gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Cet ancien chef rebelle précise qu'il a décidé de déposer les armes pour s'engager sur le chemin de la paix.

Ituri : 17 miliciens CODECO neutralisés par l'armée à Djugu

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, (FARDC), ont neutralisé 17 miliciens CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo), le samedi 23 et le matin de ce dimanche 24 mai 2020 en territoire de Djugu dans la province de l'Ituri.

Le porte-parole du secteur opérationnel de l'armée en Ituri qui livre la nouvelle à 7SUR7.CD, affirme que cette perte a été infligée à l'ennemi lors des offensives menées par les forces loyalistes sur 3 axes à savoir : Nyangarayi, linga et Logo.

Beni : Au moins 8 morts dans une attaque rebelle à Loselose

8 personnes sont mortes, plusieurs autres enlevées et des maisons incendiées dans une attaque des hommes armés assimilés aux combattants de l'ADF ce dimanche 24 mai 2020 dans la matinée à Loselose, un village situé à Ruwenzori dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

"On a été attaqué tôt ce matin par des hommes armés assimilés aux ADF. Ils parlaient plusieurs langues. Ils ont tué 8 personnes dont le président de la société civile Kavuya Kinyoma avant d'incendier plusieurs maisons", a déclaré à 7SUR7.CD, Mapendo Kasulenge secrétaire du chef du village attaqué.

Sud-Kivu : Le seigneur de geurre Chance Mihonya aux arrêts 

Le colonel autoproclamé Chance Mihonya, qui opérait dans le parc national de Kahuzi Biega au Sud-Kivu, a été arrêté par les ecogardes samedi 23 mai 2020 dans ce site touristique.

La nouvelle est confirmée à 7SUR7.CD ce dimanche 24 mai 2020 par Hubert Mulongoy, chargé de communication du parc national de Kahuzi Biega.

Il précise que ce chef milicien a été mis à la disposition des forces armées de la République Démocratique du Congo.

Ituri : Au moins 5 morts dans une embuscade rebelle à Irumu

Au moins 5 civils tués, un véhicule incendié et des biens pillés dans une embuscade tendue dans la soirée du vendredi 22 mai 2020 par des présumés rebelles ADF à Byane-Mufutabangi, un village situé à environ 4 kilomètres de Ndalya sur la Route Nationale numéro 4, dans le territoire d'Irumu, province de l'Ituri.

D'après Jonh Mabele président de la société civile de Ndalya qui livre la nouvelle à 7SUR7.CD ce samedi, les assaillants ont pris d'assaut le village vers 17heures, heure locale, sous une forte pluie et ont barricadé la route.

RDC : Le gouvernement signale l'incursion des militaires Sud-soudanais dans le Haut-Uélé et en Ituri

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a fait le point sur la situation aux frontières lors de la 32ème réunion du conseil des ministres présidée par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le 22 mai 2020 par vidéoconférence.

Et à ce sujet, l'exécutif national a signalé l'incursion des militaires Sud-soudanais dans les provinces de l’Ituri et du Haut-Uélé.

Sud-Kivu : Le chef rebelle Maheshe Simba se rend à la MONUSCO avec 20 armes et une centaine de ses hommes 

Le général Major autoproclamé Maheshe Simba Wa Nkutu, chef rebelle des forces Maï-Maï Mulangane pour la défense du peuple (FMMDP) s'est rendu à la MONUSCO le mercredi 20 mai 2020 dans le territoire de Kabare au Sud-Kivu.

En présence des autorités provinciales et coutumières, il s'est rendu avec une centaine de ses hommes et a remis 20 armes et plusieurs munitions.

Selon la société civile locale, ce chef rebelle qui oeuvrait dans des zones d'extraction des minerais à Bunyakiri, Mulambula et dans la plaine de la Ruzizi, a justifié sa reddition par le souci de la paix .

Lubumbashi/Insécurité : 19 présumés bandits armés arrêtés par la Police

19 présumés bandits à mains armées ont été arrêtés ce jeudi 21 mai 2020 dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, par les services de sécurité.

Ces malfrats ont été présentés le même jour à la presse par le gouverneur Jacques Kyabula Katwe.

Ils sont notamment accusés d'avoir tué 6 personnes et cambriolé des maisons dans plusieurs quartiers de la ville de Lubumbashi.

Ituri-Insécurité : L'armée met en garde les politiciens qui appellent la population à l'autodéfense

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" mettent en garde tout politicien qui tient des propos incitant la population à l'autodéfense en territoires de Djugu et de Mahagi.

Dans un communiqué de presse daté du 18 mai 2020 et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, l'armée affirme qu'il y a certains politiciens qui tiennent des discours de haine, de division et d'intolérance mais aussi qui sont à la base de la désinformation et de l'intoxication.

Nord-Kivu : Plus de 2.200 miliciens de 12 groupes armés actifs à Butembo et Lubero prêts à se rendre aux FARDC

Au total, 2. 255 miliciens regroupés dans 12 mouvements rebelles actifs en ville de Butembo et territoire de Lubero au Nord-Kivu, viennent d'annoncer leur prochaine reddition aux autorités congolaises. 

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 18 mai 2020, dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, ces milices disent s'inscrire dans la démarche initiée par le gouvernement congolais qui appelle tous les mouvements insurrectionnels à participer à la restauration de la paix au Congo.