Sécurité

Bintou Keita : "À ceux qui souhaitent nous voir partir, nous ne nous accrochons pas"

La représentante spéciale du secrétaire général des Nations-unies en RDC et cheffe de la MONUSCO Bintou Keita a, lors d'un point de presse animé au quartier général de la mission onusienne à Beni au Nord-Kivu, rassuré ceux qui exigent le départ des casques bleus de l'ONU, que cette mission est prête à quitter le sol congolais .

Beni : "Ces massacres sont odieux, barbares et nous devons faire mieux", reconnait la cheffe de la MONUSCO

La représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations-Unies est revenue sur les manifestations anti-MONUSCO au Nord-Kivu, lors d'une conférence de presse qu'elle a animée ce jeudi 15 avril 2021, dans la ville de Beni.

La cheffe de la mission onusienne a dû reconnaître la persistance des massacres entretenus par les rebelles d'Allied Democratic Forces (ADF) dans l'Est de la République Démocratique du Congo.

Bintou Keita : « 75% de ceux qui constituent la MONUSCO sont des Congolais »

La cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, a, lors d'une conférence de presse animée ce jeudi 15 avril 2021 au Quartier Général de la mission onusienne en ville de Beni (Nord-Kivu), affirmé que 75% des agents de la Mission d'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo sont des congolais.

Elle précise que les manifestations de « violence » ne feront pas partir les casques bleus des Nations-Unies de la République Démocratique du Congo.

RDC : Le CNSA croit en la détermination du chef de l'État et aux capacités de l'armée de mettre fin aux tueries dans l'Est

Le Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus Électoral (CNSA) s'est réuni mardi dernier en session hebdomadaire ordinaire et ce jeudi 15 avril 2021 en session extraordinaire pour examiner notamment la situation sécuritaire de la RDC, avec un accent particulier sur le Nord-Kivu.

Dans la déclaration sanctionnant ces réunions, le CNSA dit avoir suivi avec "attention" les évènements survenus le 11 et le 13 avril dans la province du Nord-Kivu, notamment à Beni, Butembo et Nyiragongo, causant mort d'hommes et destruction des biens.

Beni : 3 morts dans une nouvelle attaque ADF près de Mamove

Trois personnes sont mortes dans une nouvelle attaque mise à l’actif des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) dans l’entité de Malibo, qui se situe près de Mamove, en territoire de Beni au Nord-Kivu, ce mercredi 14 avril 2021.

L'administrateur du territoire de Beni, Donat Kibwana, qui rapporte l’information à 7SUR7.CD, indique que les victimes provenaient du marché à Manyama-Beu en direction de la commune d’Oïcha.

Maniema : Des mouvements citoyens appellent à 2 journées des manifestations pour dénoncer "le massacre des civils" à Beni

Face aux massacres en répétition à l’Est de la République Démocratique du Congo, les mouvements citoyens Lutte pour le Changement (LUCHA), Filimbi et l’association socio-culturelle Kyaghanda appellent toute la population de Kindu à 2 journées des manifestations pour dénoncer ce cycle de violence qui persiste.

Dans un communiqué conjoint signé le mardi 13 avril 2021 dont 7SUR7.CD s'est procuré une copie, ces mouvements citoyens dénoncent "l’impuissance de l’Etat et l’inaction des forces onusiennes" présentes dans la zone.

RDC : Joseph Kabila et Bintou Keita ont échangé sur la situation sécuritaire dans l'Est

Le président honoraire de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange a reçu ce mercredi 14 avril 2021, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies, Bintou Keita, dans sa résidence de Kashamata, en ville de Lubumbashi (Haut-Katanga).

D'après Barnabé Kikaya, cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) qui a pris part à la réunion entre Joseph Kabila et Bintou Keita, les échanges ont tourné autour des « fondamentaux sécuritaires » avec notamment l’avènement de nombreux groupes armés dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Violences dans l'Est : Jean-Pierre Bemba invite les institutions de l'État à protéger la population et garantir la paix

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC) a, dans un communiqué daté du 14 avril 2021 et parvenu à la Rédaction de 7SUR7.CD, noté avec effroi une recrudescence des violences "injustifiées" dans les Kivus et en Ituri, avec son cortège des morts et des déplacés internes.

Tueries dans l’Est : La MONUSCO dit avoir "entendu le cri de désespoir de la population"

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies en mission dans l’Est de la République Démocratique du Congo a échangé le mardi 13 avril 2021 avec l’évêque du diocèse de Beni-Butembo.

Ils sont notamment revenus sur la situation sécuritaire précaire dans les provinces du Nord-Kivu, principalement à Beni et en Ituri, où sévissent les atrocités de nombreux groupes armés dont les rebelles d’Allied Democratic Forces.

RDC : LAMUKA veut voir clair sur les responsables des tueries dans l'Est

Le présidium de la coalition LAMUKA, à travers une déclaration faite ce lundi 13 avril 2021 à Kinshasa, demande aux Nations-Unies de "lever le voile sur l'identité réelle" des groupes armés qui sévissent à l'Est de la RDC et de pointer du doigt les responsabilités de chaque acteur".

"Il est, en effet, plus que temps de savoir qui tue à Goma, à Rutshuru, à Beni, à Masisi, à Butembo, en Ituri, au Sud-Kivu et ailleurs, dans l'Est de la RDC et pourquoi ?", renseigne cette déclaration signée par Adolphe Muzito et Martin Fayulu.