Sécurité

Kinshasa-Marche de soutien aux FARDC : le gouvernement invité "à immortaliser les militaires tombés sur-le-champ de bataille"

Plusieurs jeunes congolais regroupés au sein du collectif Allez-y les FARDC, ont pris part samedi 22 février 2020 à Kinshasa, à une marche pacifique de soutien aux forces loyalistes engagées dans les opérations de traque des forces négatives dans l'Est de la RDC.

Cette marche est partie de l'échangeur de Limete pour chuter à l'espace Triomphal près du stade des martyrs où une déclaration a été lue devant la presse.

RDC-Traque des rebelles dans l'Est : Une marche de soutien aux FARDC organisée à Kananga

 

Le collectif Allez-y les FARDC, a marché ce samedi 22 février 2020 à Kananga au Kasaï-Central pour soutenir les forces loyalistes dans la traque des groupes rebelles dans l'Est du pays.

Les participants à cette marche qui a commencé à la paroisse Notre Dame dans la commune de Katoka pour chuter à la place de l'indépendance dans la commune de Kananga étaient munis des écriteaux avec inscription : "Allez-y les FARDC jusqu'au bout. Nous vous soutenons jusqu'au bout".

Nord-Kivu : Au moins 5 morts dont des officiers FARDC dans une embuscade contre un convoi militaire à Rutshuru

 

Des hommes armés inconnus ont tendu une embuscade jeudi 20 février 2020 vers 16h30 heure locale, à un convoi militaire qui quittait la ville de Goma pour Rumangabo au Nord-Kivu. Il s'agit de soldats congolais du 34016e régiment dont le véhicule a été attaqué près de Rugari.

Kasaï-Central : Accusé "de menaces d'attentat et d'insécurité" par 11 députés, M. Kabuya dément et parle d'une campagne pour arrêter l'élan du développement

 

Dans une correspondance adressée au vice-premier ministre, ministre de l'intérieur et sécurité, onze députés provinciaux du Kasaï-Central, déclarent être vicitimes des "menaces d'attentat et d'insécurité" de la part du gouverneur Martin Kabuya.

"Nous députés provinciaux du Kasaï-Central venons par la présente, dénoncer les faits de menaces d'attentat, d'imputation dommageables, d'injures publiques d'abus de pouvoir et d'insécurité à charge de Monsieur Martin Kabuya", peut-on lire dans cette correspondance.

Sud-Kivu : plus de 40 000 ménages victimes de la faillite des institutions  financières (NDSCI)

 

Plus de 40 000 ménages sont à ce jour victimes de la faillite des coopératives d'épargne et de crédit en province du Sud-Kivu.

Suite à cette situation, 15 personnes sont déjà mortes de crise cardiaque.

Cette révélation est de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI), une structure citoyenne qui accompagne ces victimes dans leurs revendications, ce jeudi 20 février 2020 lors du dialogue social organisé par la présidente de l'assemblée nationale Jeanine Mabunda, de passage à Bukavu.

Sud-Kivu : 1 mort et 3 blessés par balle dans une embuscade contre le cortège d'un député du PPRD

 

1 personne tuée et trois autres blessées par balle, tel est le bilan provisoire d'une embuscade contre le cortège du député national Albert Kahasha dit FocMike à Kahembari dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu.

A en croire les témoignages, c'est vers 21h30 que cette attaque a eu lieu sur la route nationale numéro 2 alors que cet élu du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, venait de Walungu.

Selon le député Kahasha contacté par une radio du territoire de Walungu, l'attaque s'est produite vers le pont Cisheke.

Lutte contre l'insécurité à Kinshasa : "Nous allons continuer à faire notre travail pour que la population soit en paix", (S. Kasongo)

Le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise (PNC/Kinshasa) a, lors de la cérémonie de présentation de 31 bandits et 70 inciviques (Kulunas) le 18 février dernier, prévenu que la Police va poursuivre son travail sur terrain pour mettre hors d'état de nuire les bandits.

Le général Sylvano Kasongo souligne que l'objectif de la Police est de permettre à la population de la capitale de la République Démocratique du Congo de vivre dans la tranquilité.

Ituri : L'armée neutralise 9 éléments d'une nouvelle milice en gestation près de Nyakunde

 

Les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont attaqué tôt le matin de ce mercredi 19 février 2020, la position d'une nouvelle milice dénommée FPIC (force de résistance patriotique et integrationniste du Congo) au village Sezabo dans la chefferie des Andisoma, en territoire d'Irumu, province de l'Ituri.

Le porte-parole du secteur opérationnel de l'armée en Ituri qui a confirmé cette nouvelle à 7SUR7.CD, dresse un bilan de 9 miliciens tués et plusieurs armes blanches récupérées par les forces loyalistes.

Sud-Kivu : 42 éléments nyatura transférés vers le camp militaire de Nyamunyunyi

 

Après s'être rendus aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo à Kalehe dans la province du Sud-Kivu, les rebelles Nyatura sont en train d'être transférés vers le camp militaire de Nyamunyunyi pour le processus de désarmement, démobilisation et réintégration.

Le premier groupe de 42 éléments a été transféré ce mercredi 19 février 2020.

La nouvelle a été confirmée à 7SUR7.CD par le cadre de concertation territoriale de la société civile de Kalehe.

Sud-Kivu : 42 Maï-Maï se rendent aux FARDC avec 15 armes et plus de 250 munitions à Uvira 

42 éléments Maï-Maï Nguvu ya Milima et Simba ya Pori se sont rendus le mardi 18 février 2020 aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo du secteur opérationnel Sukolo 2 Sud Sud-Kivu.

Ces rebelles qui opéraient dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga ont remis 15 armes et 250 munitions.

La nouvelle a été confirmée à 7SUR7.CD par le général Gaby Boswane, commandant du secteur opérationnel Sukolo 2 Sud Sud-Kivu.