RDC : Pour l'OMS, la diminution du nombre de cas d'Ebola doit être interprétée avec prudence

Publié lun 07/10/2019 - 08:39
7SUR7.CD

  À en croire le docteur Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, les contaminations sont passées de 20 à 1 cas par jour.

L'Organisation Mondiale de la Santé, (OMS), souligne cependant que cette diminution du nombre de cas doit être interprétée avec prudence.

L'agence onusienne précise que les défis opérationnels et sécuritaires dans certaines zones sanitaires rendent difficile l’exécution des fonctions de détection des cas et d’intervention.

Au cours de 21 derniers jours (du 11 septembre au 1er octobre 2019), 106 cas confirmés d’Ebola ont été signalés dans plus d’une douzaine de zones sanitaires. La majorité de cas a été répertoriée dans les zones de Mandima (27 cas) et de Mambasa (26 cas).

"Avec plus de la moitié (55%) des cas de la semaine dernière provenant des zones sanitaires de Mambasa et de Mandima, il y a un net changement dans les points chauds de l’épidémie", a souligné l’OMS le 4 octobre dernier.

À ce jour, l’épidémie d’Ebola qui sévit dans la partie Est de la République Démocratique du Congo a tué 2.136 personnes. 

Depuis le début de l’épidémie, souligne le ministère de la santé dans son bulletin du 1er octobre dernier, le cumul des cas est de 3.197, dont 3083 cas confirmés et 114 probables. 

Sur le total des cas confirmés et probables, 56 % (1790) étaient des femmes, 28 % (906) étaient des enfants de moins de 18 ans et 5 % (161) étaient des agents de santé, précise le ministère.

Jephté Kitsita