RDC : "Nous cherchons comment déboulonner le système passé et créer une nouvelle classe politique au pays", (JC Muyambo)

Publié lun 20/01/2020 - 17:52
7sur7

Le président du parti politique Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement, (SCODE), s'est confié à la presse ce lundi 20 janvier à Lubumbashi, date qui marque son arrestation par l'ancien régime.

Jean-Claude Muyambo Kyassa a dénoncé la politique de « division » qui, d’après lui, était la méthode de l’ancien régime de l'ex-président Joseph Kabila Kabange pour séparer fils et filles de la République Démocratique du Congo. 

"On voulait m'utiliser pour détruire d'autres politiciens et en contrepartie, on me devait des portefeuilles ministériels. J'ai refusé de trahir le peuple, le résultat est que nous avons aujourd'hui le changement, nous avons l’alternance. Ce que j'ai connu en prison pour cette alternance, dans l'avenir ne doit plus se produire dans cette République », a-t-il fait savoir.

Selon le coordonnateur de la plateforme Alternance pour la République, (AR), le système de l'autorité morale du Front Commun pour le Congo, (FCC), était au service du mal.

"Nous cherchons comment déboulonner le système passé et créer une nouvelle classe politique au pays. Même la justice a cessé d'être au service du peuple, il était au service du mal", renchérit Jean-Claude Muyambo Kyassa.

Pour rappel, JC Muyambo, ancien ministre sous Joseph Kabila, était arrêté en janvier 2015 puis condamné en 2016 à 5 ans de prison pour notamment « stellionat ». 

Muyambo a été libéré avec l’avènement de Félix Tshisekedi au pouvoir. Il est à ce jour un des alliés de l'actuel président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans la région du Katanga, aux côtés d'Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Jephté Kitsita