Sud-Kivu : plus de 1200 réfugiés burundais dénoncent les mauvaises conditions au centre de transit à Uvira

Société

 

Plus de 1200 burundais demandeurs d'asile en République Démocratique du Congo dénoncent les mauvaises conditions qu'ils traversent au centre de transit d'Uvira au Sud-Kivu.

Après un mouvement de soulèvement lundi 02 mars 2020, ces demandeurs d'asile veulent être transférés au camp des déplacés à Fizi.

" ils ont brûlé des pneus et tenté de quitter le centre de transit le lundi 02 mars, après qu'ils aient constaté l'absence de l'ambulance qui devrait transporter l'un de leur malade vers un centre hospitalier. Ils exigent qu'ils soient transférés au camps, l'amélioration des conditions de prise en charge et l'accès aux soins de santé", a expliqué Dominique Ngelengwa, chef d'antenne de la commission nationale pour les réfugiés.

Il précise que ces demandeurs d'asile seront délocalisés au camp de déplacés dans un bref délai mais après la procédure de leur octroi du statut de réfugié.

Déogratias Cubaka, à Bukavu