Tshisekedi sur les retombées de ses voyages : "Rien que pour la BM et le FMI, depuis février 2019 notre pays a mobilisé plus de 3,4 milliards USD en dons et en prêts"

Publié mar 30/06/2020 - 08:50
Photo droit tiers

Dans son message à la nation à l'occasion de la célébration du 60ème anniversaire de l'accession de la RDC à l'indépendance, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi est revenu sur la polémique au sujet de ses voyages effectué à travers le monde durant les 17 premiers mois de son règne.

Il a affirmé qu'au-delà du gain au niveau diplomatique, ces voyages ont beaucoup contribué à hisser la coopération au développement à un niveau sans précédent au profit de la RDC.

"Rien que pour la Banque mondiale et le Fonds monétaire International, depuis février 2019 jusqu'à ce jour, notre pays a mobilisé plus de 3,4 milliards USD en dons et en prêts approuvés par ces deux institutions, desquels environ un milliard ont déjà été décaissés", a-t-il déclaré.

Il affirme qu'au niveau bilatéral, les nouveaux engagements générés en faveur de la RDC à la suite de ces voyages dépassent le milliard de dollars, dont plus de 600 millions rien que pour les États-Unis d'Amérique avec lesquels le pays a noué une relation privilégiée et stratégique.

Félix Tshisekedi a tenu a préciser qu'il a surtout parcouru le monde ces 17 derniers mois pour porter le message de l'aspiration du peuple congolais à la paix sincère et durable avec tous, dans le cadre d'une coopération économique fondé sur les intérêts mutuels bien compris.

"J'ai reçu partout un accueil enthousiaste, parfois au-delà des attentes, et la voix de la RDC dans le concert des Nations compte désormais plus qu'avant", a-t-il rassuré.

Pour preuve, a indiqué le chef de l'État congolais, la RDC, naguère victime de guerres d'agression, assure désormais des médiations de paix et offre des bons offices, notamment entre l'Égypte et l'Éthiopie récemment en rapport avec le différend relatif aux eaux du bassin du Nil.

Il a aussi cité, à titre d'exemple, l'intervention de la RDC, aux côtés de l'Angola, pour la recherche de la paix entre le Rwanda et l'Ouganda, dans l'intérêt de l'ensemble de la sous-région.

Il convient de rappeler que la République Démocratique du Congo totalise ce mardi 30 2020, 60 ans d'indépendance.
 
Contrairement aux années antérieures, le président Félix-Antoine Tshisekedi a décidé qu'il n'y ait pas défilé militaire et que l'argent y consacré soit affecté à l'appui du personnel soignant des équipes de riposte de la pandémie de Covid19 et a l'armée (FARDC) comme prime pour leur bravoure.

Orly-Darel Ngiambukulu