Nord-Kivu : Les autorités provinciales au chevet des victimes de l'insécurité à Pinga

Publié dim 02/08/2020 - 12:28
7sur7

Carly Nzanzu Kasivita et Robert Habinshuti Seninga, respectivement gouverneur et président de l'Assemblée Provinciale du Nord-Kivu, ont effectué une mission dans le village de Pinga en territoire de Walikale, samedi 1er août 2020.

L'objectif était de s'imprégner de la situation sécuritaire qui prévaut dans cette entité et compatir avec les victimes des dernières atrocités causées par les affrontements entre les deux factions de la rébellion de Nduma Defense Of Congo Rénové (NDC-R).

Le gouverneur Carly Nzanzu a assisté les déplacés de ces affrontements et remis environ une tonne et demi des produits pharmaceutiques à l'hôpital général de Pinga, pour la prise en charge des blessés et autres malades.

« Nous constatons que les conditions humanitaires sont fragiles. Nous venons de l'hôpital, il y a des déplacés, des blessés et des malades qui n'ont pas la possibilité de se faire soigner. J'espère que ces 1.400 Kilogrammes de médicaments vont aider tant soit peu, et nous allons continuer sur cette lancée. Je salue cependant, la volonté de la population de ce territoire qui veut contribuer au processus de paix, pour nous c'est vraiment réconfortant », a déclaré Carly Nzanzu Kasivita.

Celui-ci exhorte les deux milices qui se battent, à déposer les armes, comme le souhaite aussi le chef de l'État, en vue de privilégier la paix et se concentrer « sur d'autres activités profitables pour la population comme l'agriculture ».

Il sied de noter qu'au courant du mois de juillet, plus de 60 morts ont été enregistrés à Pinga, suite aux violents combats qui ont opposé le NDC-R de Guidon Shimiray à celui de Bwira Gilbert. La plupart de ces victimes sont des miliciens, d'après le chef du village.

Glody Murhabazi, à Goma