Bukavu : Ouverture du procès du militaire meurtrier de 14 civils à Sange

Publié mer 23/09/2020 - 19:50
Photo 7SUR7.CD

Le militaire Logo Dedonga Claude, auteur du meurtre de 14 civils à Sange le 30 juillet dernier, comparait depuis ce mercredi 23 septembre 2020, au tribunal militaire de garnison de Bukavu au Sud-Kivu.

Pour la première audience en chambre foraine tenue à la place de l'indépendance, cette juridiction militaire a procédé à l'identification du prévenu et précisé qu'il est poursuivi pour « homicide, tentative d'homicide et perte d'armes ».

Dans sa défense, le prévenu a reconnu avoir tiré 28 balles sans l'intention de donner la mort aux personnes. Il a indiqué qu'il voulait se défendre contre un groupe de personnes qui voulait mettre fin à sa vie.

L'audience a été renvoyée au jeudi prochain pour l'audition des témoins et éventuellement les plaidoiries.

Tôt le matin de ce mercredi, les habitants de Sange ont manifesté pour exiger que ce procès se tienne dans leur milieu où le meurtre a été commis.

Déogratias Cubaka, à Bukavu