Fin d'Ebola en Équateur : MSF note des progrès dans la prise en charge des patients

Publié mer 18/11/2020 - 20:59
Photo 7SUR7.CD

L'Ong Médecins Sans Frontières (MSF) s'est réjouie de la déclaration de la fin de la 11è épidémie de la maladie à virus Ebola ce mercredi 18 novembre 2020, qui sévissait en Equateur en République démocratique du Congo. 

Dans un communiqué,  MSF renseigne que l'épidémie a été maîtrisée grâce notamment à une "meilleure prise en charge des patients".  L'introduction des dernières innovations médicales, le renforcement de la surveillance communautaire ainsi qu'une prise en charge décentralisée des soins ont contribué à la mise en œuvre d'une réponse efficace et adaptée au contexte dans les zones souvent difficiles d'accès.

"Des leçons ont été tirées des précédentes épidémies : elles ont permis de mieux gérer la situation en Équateur, malgré des contextes d'intervention très différents (...) Nous avons voulu privilégier une approche décentralisée en informant les communautés sur l'action médicale en cours et les mécanismes de surveillance pour, in fine, améliorer l'accès aux soins de santé", a affirmé le docteur Guyguy Manangama, l'un des responsables médicaux MSF.

Lors de la 11è épidémie, MSF a indiqué avoir intégré la prise en charge des autres pathologies (paludisme et malnutrition aiguë). 

Ainsi, plus de 1.450 consultations ont été faites dans 28 centres de 5 zones de santé. Une formation du personnel médical à une meilleure connaissance de la maladie à virus Ebola et les donations des médicaments  indispensables au traitement ont complété ce dispositif.

Pour rappel, la fin de la 11è épidémie d'Ebola a été déclarée le 01juin et a enregistré 55 décès dont  2 personels soignants.  

Ange Makadi Ngoy