RDC - Lutte conte l'exploitation et abus sexuels : Les agents de la ligne verte 495555 formés sur la prise en charge des victimes 

Publié ven 20/11/2020 - 10:27
7SUR7

La Coordination de la protection contre les actes d'exploitation et d'abus sexuels, avec l'appui du Fonds humanitaire, a organisé du mercredi 18 au jeudi 19 novembre 2020 à Kinshasa un atelier de formation à l'intention des agents de la ligne verte 495555 sur les concepts AAP/PSEA et le circuit de référencement.  

Durant deux jours, les participants à ces assises ont été formés sur la prise en charge de non seulement des victimes mais aussi des témoins de l'exploitation et des abus sexuels au Congo-Kinshasa. 

À en croire Héritier Ngonda, superviseur du Call center, l'objectif était de doter ces téléopérateurs des connaissances sur l'exercice de leur travail au quotidien.

"Nous sommes là aujourd'hui, c'est par rapport à la formation qui est destinée aux agents qui vont travailler sur la ligne verte de l'UNFPA et le projet sera lancé d'ici peu. Et pour cela, on a organisé cette formation là pour que les agents soient outillés pour la prise en charge des personnes qui auront subi des violences sexuelles ou toute personne qui souhaiterait appeler pour tous les cas liés à la violence sexuelle. C'est récolter, avoir les informations nécessaires concernant cela", a-t-il fait savoir.

De leur côté, les participants à cet atelier ont remercié les organisateurs de la formation pour les connaissances acquises.

"Je les (ndlr, organisateurs) remercie très sincèrement parce qu'à travers la formation, pas seulement que nous avons appris, nous avons aussi acquéri beaucoup de choses sur la méthode à pouvoir gérer les personnes qui nous appellent parce qu'elles sont en détresse", a dit Adam Junior Tshamala, téléopérateur et participant à cette session de formation. 

Il faut signaler qu'au total, 10 téléopérateurs de la ligne verte 495555 ont été formés sur la prise en charge des cas d'exploitation et d'abus sexuels, les concepts AAP/PSEA, la protection de l'enfant et le circuit de référencement. 

La ligne verte, quant à elle, sera opérationnelle dans les prochains jours. C'est le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), mandaté par la communauté humanitaire de la RDC afin d'assurer la coordination de la question de redevabilité et PSEA, qui a sollicité les services de Congo call pour mettre en ligne ce numéro vert. 

La mise en ligne de ce numéro vert fait aussi partie de la stratégie de la Coordination PEAS visant à développer des outils adaptés au contexte et permettre aux communautés de comprendre les situations et rapporter de manière aisée et confidentielle les incidents d'exploitation et d'abus sexuels concernant la redevabilité de l'action humanitaire. 

Prince Mayiro