RDC : À leur tour, les étudiants du Nord-Kivu exigent la reprise des cours ce lundi 11 janvier

Photo : Glody Murhabazi

À travers une déclaration publiée le jeudi 07 janvier 2021 dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD ce vendredi, les étudiants de la province du Nord-Kivu, exigent la reprise des activités scolaires et académiques à partir du lundi 11 janvier prochain. Ces activités ont été suspendues par les autorités pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus.

Dans ce document signé par le président de la représentation provinciale des étudiants, ces derniers estiment que la paralysie des activités scolaires et académiques est due aux événements politiques et non au contexte actuel de la progression de la pandémie dans le pays.

« Nous remarquons avec amertume que les secteurs académique et scolaire de notre pays deviennent de plus en plus menacés par plusieurs événements politiques notamment la proclamation de la gratuité de l'enseignement non effective, la proclamation de l'État d'urgence et maintenant, uniquement la paralysie des activités académiques et scolaires pour motif de lutte contre la deuxième vague de Covid-19 que nous jugeons désormais inappropriée et injuste, compte tenu du contexte actuel de notre pays », écrivent-ils.

Après la reprise exigée pour ce lundi, ces étudiants veulent également que la non effectivité de la gratuité de l'enseignement ne soit plus un motif d'interruption des activités scolaires dans les établissements publics.

« Nous ne permettrons plus une seule seconde que l'éducation de la jeunesse Congolaise soit autant bafouée. Ainsi, à défaut d'une réponse favorable à notre revendication, nous réclamerons nos droits par d'autres voies plus éloquentes », concluent-ils.

Pour rappel, cette déclaration intervient au lendemain d'une autre de leurs camarades du Sud-Kivu. Ces derniers ont exigé la démission de l'équipe de riposte dirigé par le professeur Jean-Jacques Muyembe, pour tâtonnements dans la gestion de la pandémie.

Glody Murhabazi, à Goma