Nord-Kivu : Un homme et sa fille assassinés dans une attaque armée à Rutshuru

Illustration

Deux civils ont été tués par des hommes armés dans la localité de Mulimbi, groupement Tongo, à une cinquantaine de kilomètres de Rutshuru centre (Nord-Kivu) dans la nuit du mardi à ce mercredi 13 janvier 2021.

Les victimes sont un homme et sa fille. Grièvement blessée, l'épouse de cet homme a été dépêchée vers Kabizo pour des soins d'urgence.

« Les auteurs de ce double meutre qui se sont échappés après leur forfait se sont introduits au domicile de cette famille puis ont tiré sur leurs cibles », rapporte Jonas Pandasi de la Nouvelle société civile de Rutshuru.

Pour lui, ce double meurtre vient s'ajouter aux nombreuses autres violations des droits de l'homme liées à l'insécurité grandissante dans le Rutshuru.

Même s'il n'écarte pas un probable différend lié à des conflits fonciers, Jonas Pandasi charge principalement les groupes armés actifs dans la région d'être à l'origine de ces tueries.

Il précise par ailleurs que certains suspects sont déjà aux arrêts et qu'ils sont en train d'être interrogés dans le cadre des enquêtes en cours.

Les rebelles des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda, les Nyatura, les Nduma Defence of Congo, des milices Maï-Maï, sont essentiellement ceux qui participent à la déstabilisation de Rutshuru. 

Dimanche 10 janvier dernier, 6 écogardes sont morts après être tombés dans une embuscade d'hommes armés dans ce même territoire.

Isaac Kisatiro, à Butembo