Kwango : 17 décès liés à la fièvre typhoïde enregistrés à Popokabaka

Photo : Droit tiers

Plus de 360 cas de fièvre typhoïde dont 17 décès ont été recensés dans la zone de santé de Popokabaka située dans la province du Kwango.

Ces statistiques ont été livrées à la presse locale le vendredi 11 juin 2021 à Kenge, par Didier Tshikisa, ministre provincial de la Santé du Kwango après la confirmation des résultats des échantillons envoyés à l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB).

« Depuis le début de ce trimestre, cette maladie qui a pris le caractère épidémique a fait 17 morts sur plus de 360 cas enregistrés dans la zone de santé de Popokabaka en territoire qui porte le même nom. À cela s'ajoute, 45 cas des complications intestinales suite à cette maladie de mains sales », précise Didier Tshikisa, ministre de la santé du Kwango.

S'agissant de la riposte, il affirme que le gouvernement provincial et la notabilité du Kwango s'activent déjà pour sensibiliser la population sur le respect des mesures d'hygiène afin de lutter contre cette pathologie.

« Le gouvernement provincial n'a pas croisé le bras. Les efforts sont menés pour limiter la propagation ou mieux l'éradiquer carrément. La population est sensibilisée aux mesures d'hygiène. La notabilité de la province n'est pas en reste. Visiblement, la solution sera trouvée sous peu », a-t-il rassuré.

Signalons qu'outre ce problème de l'épidémie de la fièvre typhoïde, la zone de santé de Popokabaka est confrontée régulièrement au problème de malnutrition sévère des enfants.

Rolly Mukiaka, à Bandundu