Kinshasa/Covid-19 : Ancien ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, a pris sa 2ème dose de vaccin AstraZeneca

7SUR7

Le docteur Eteni Longondo a pris sa deuxième dose de vaccin AstraZeneca ce lundi 14 juin 2021 à l’hôpital général de référence de Kinshasa. 

L’ancien ministre de la santé a, par cette occasion, encouragé la population à se faire vacciner afin de lutter contre la pandémie de la Covid-19. 

« Le vaccin apporte beaucoup plus de bénéfices que des risques. Quand j’ai pris ma première dose, il y a des gens dans les réseaux sociaux qui commentaient dans le sens que le docteur était mort ou malade. Je viens aujourd’hui de recevoir ma deuxième dose, vous voyez que je suis très bien portant...C’est pour dire aux congolais d’aller se faire vacciner car le vaccin fait plus de bien que de mal. C’est aussi pour soutenir les efforts du chef de l’Etat dont le souci est de voir la santé du peuple congolais s’améliorer et aussi soutenir mon frère, le nouveau ministre de la santé, le docteur Mbungani qui est en train de sensibiliser le peuple congolais dans le sens de recevoir leur vaccin pour que nous puissions bouter dehors cette pandémie », a déclaré Eteni Longondo. 

Le docteur Eteni Longondo a, par la même occasion, réagi aux propos du président Tshisekedi qui a avoué le samedi dernier avoir douté à un certain moment de ce vaccin AstraZeneca et que le gouvernement attendait l’arrivée d'autres vaccins avant d’intensifier la sensibilisation pour la vaccination contre le coronavirus. 

Pour Eteni Longondo, ces propos de Félix Tshisekedi n’ont pas pour objectif de discréditer le vaccin AstraZeneca.

« Il ne faudrait pas qu’on prête des intentions au chef de l’Etat, le chef de l’Etat était clair. Parce que même moi quand j’étais ministre, il y a des gens qui twitaient contre AstraZeneca.... Par souci de faire vacciner le peuple congolais, le chef de l’Etat a dit voilà, on va donner d’autres choix (de vaccin) au peuple congolais pour qu’il puisse choisir le vaccin avec lequel ils se sentiront confortables. C’est ça l’effort du chef de l’Etat. Il n’a pas dit que le vaccin AstraZeneca n’est pas un bon vaccin », a expliqué cet ancien ministre du gouvernement Ilunga Ilunkamba. 

Moise Dianyishayi