Haut-Katanga : Inauguration d'un centre de traitement des cas Covid-19 à Kasumbalesa

Photo : Droit tiers

Le gouvernement provincial du Haut-Katanga a inauguré un centre de prise en charge des malades du coronavirus dans la ville de Kasumbalesa, située à 90 kilomètres de Lubumbashi, ce samedi 24 juillet 2021.

D'après le ministre provincial de la santé, Joseph Nsambi Bulanda qui a coupé le ruban symbolique en présence du maire de la ville de Kasumbalesa, André Kapampa, c'est dans le cadre de la décentralisation de la lutte contre le coronavirus dans la province du Haut-Katanga que cette structure a été construite et équipée.

Il a indiqué à la presse que ce centre va faciliter la prise en charge "rapide" des cas de Covid-19 de la ville de Kasumbalesa.

"Ça fait pratiquement 10 mois que nous avions commencé ce processus de construction de ce centre. C'était la brousse, on n'y a mis des puits d'eau, des toilettes, des douches et l'espace réservé à l'hospitalisation des malades. La politique actuellement c'est de décentraliser la lutte. Kasumbalesa est une agglomération de plus de 500 mille âmes. C'est comme ça que depuis de mois, nous avions initié ce processus de décentralisation en créant un comité urbain de riposte, chapeauté par le maire de la ville de Kasumbalesa et l'équipe médicale qui nous aide dans la surveillance, le suivi des malades. Et aujourd'hui, nous venons d'ajouter un autre aspect, c'est la prise en charge puisque désormais, tous les cas qui seront dépistés à la frontière et dans la ville de Kasumbalesa seront pris en charge ici", a-t-il rassuré.

Il est à noter que depuis le début de cette pandémie dans le Haut-Katanga, tous les malades de coronavirus étaient acheminés à Lubumbashi pour leur prise en charge. Ce centre est construit dans l'enceinte de l'hôpital de référence Muhona de Kasumbalesa avec l'appui de l'UNICEF.

La province du Haut-Katanga occupe la 4ème place en République Démocratique du Congo avec 2.705 cas de Covid-19. Selon le dernier bulletin épidémiologique, 20 nouveaux cas ont été enregistrés pour la journée du vendredi 23 juillet dernier.

Patient Lukusa, à Lubumbashi