Ituri : Plus de 50 pêcheurs Congolais condamnés à 14 jours de prison en Ouganda

7sur7

Au total, 58 pêcheurs congolais exerçant leurs activités sur le lac Albert en province de l'Ituri, ont été condamnés à 14 jours de prison par la justice ougandaise à Katojo, le lundi 20 septembre 2021.

Arrêtés le vendredi 17 septembre dernier par des patrouilleurs Ougandais, ces pêcheurs étaient poursuivis pour avoir pratiqué la pêche avec des matériels prohibés sur les eaux du lac Albert du côté ougandais, souligne le président de l'association Cohérente des Pêcheurs de l'Ituri "ACPI" et membre du conseil d'administration de la FECOPELA (Fédération du Comité des Pêcheurs du Lac Albert).

"C'était le vendredi 17 que ces pêcheurs ont été appréhendés sur le lac Albert du côté de Rukwanzi par des patrouilleurs Ougandais. Ils étaient au nombre de 62 mais 4 avaient déclaré être des Ougandais. Ils avaient informé l'équipe provinciale pour qu'elle vienne récupérer ces pêcheurs mais en vain. Compte tenu de leur nombre, ils ont jugé nécessaire d'envoyer ces pêcheurs de Kardutu au parquet de Katojo. C'est comme ça que la condamnation est intervenue. Ils ont commencé à 6 mois, 3 mois jusqu'à arriver à deux semaines", a expliqué Uzele Apostolo dans une interview accordée à 7SUR7.CD, ce mardi 21 septembre.

Pendant ce temps, l'accord bilatéral signé entre la République Démocratique du Congo et l'Ouganda prévoit une harmonisation des faits en cas d'un incident du genre, apprend-t-on.

Il sied de noter que des pêcheurs Congolais sont fréquemment interpellés par les militaires ougandais sur le lac Albert. Il y a quelques semaines, un autre groupe de pêcheurs appréhendés par la force navale ougandaise a été libéré après une rencontre entre des autorités ougandaises et congolaises.

Séraphin Banangana depuis Bunia