Nord-Ubangi : afflux de plus de 15.000 réfugiés Centrafricains à Bosobolo

Photo 7SUR7.CD

Au total, 15.059 réfugiés Centrafricains sont arrivés à Bosobolo, territoire situé en province du Nord-Ubangi dans la partie nord-ouest de la République démocratique du Congo.

Ces réfugiés ont fui les derniers affrontements entre les Forces armées Centrafricaines (FACA) et les combattants du groupe rebelle Seleka dans la ville de Kouango en République Centrafricaine.

Se confiant le mardi 02 novembre dernier à la presse, l'administrateur du territoire précité, Jeannot Haolo précise que cet afflux de réfugiés Centrafricains a été enregistré en l'espace de 17 jours soit du 10 au 27 octobre 2021.

« Les derniers affrontements aux alentours de la ville de Kouango en République Centrafricaine entre les forces loyalistes et les forces nuisibles de la Seleka sont à la base de ce mouvement sur le sol Congolais », a-t-il déclaré.

L'administrateur du territoire de Bosobolo qui dit être débordé par la situation appelle à « l’implication urgente » des autorités de la République démocratique du Congo y compris des humanitaires pour venir en aide à ces réfugiés.

L'administrateur du territoire de Bosobolo, Jeannot Haolo qui s'appuie sur les données statistiques fournies par la Direction générale de migration (DGM) renchérit que parmi ces 15.059 réfugiés Centrafricains l'on compte 1 637 femmes et 11.892 enfants.

Pour rappel, en octobre dernier, il y a eu début du rapatriement volontaire des réfugiés Centrafricains basés à Zongo, ville Congolaise frontalière de Bangui, vers la République Centrafricaine.

À en croire Michel Siazo Yekeyeke, maire de la ville de Zongo qui s'est confié à 7SUR7.CD, au total 250 réfugiés Centrafricains avaient regagné leur pays d'origine en date du 22 octobre dernier.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena