Beni : Début du procès de 40 militaires accusés notamment de vente des munitions de guerre

7SUR7

Le procès de 40 militaires arrêtés à Beni pour diverses infractions dont la vente des munitions de guerre, a été ouvert ce samedi 27 novembre 2021 en ville de Beni dans la province du Nord-Kivu.

C'est la cour militaire de ladite province qui organise ces audiences dans la salle Thomas d'Acquin de la mairie de Beni.

D'après le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 Grand-nord, ces hommes en uniforme sont poursuivis par le ministre public pour plusieurs infractions commises dans la région de Beni.

"Pour cette première journée, l'audience a été consacrée à l'identification des accusés. Ils sont poursuivis notamment pour viols sur mineures, meurtre et tentative de meurtre, vols qualifiés, vente des munitions de guerre et violations des consignes", a-t-il indiqué dans une communication à la presse.

Ces audiences sont organisées en partenariat avec la section d'appui à la justice de la MONUSCO (Mission d'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo) et iront jusqu'au 08 décembre prochain, précise cet officier de l'armée.

La présidence du bureau de la cour militaire du Nord-Kivu est assurée par le colonel magistrat Kabeya Biahamu venu de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu pour la cause.

Bantou Kapanza Son depuis Beni