Démission de Kabund : Au siège de l'UDPS, des militants divisés

7SUR7

La démission de Jean-Marc Kabund-à-Kabund au poste de 1er vice-président de l'Assemblée nationale, suscite des réactions au sein de la classe politique et sociale.

Approché par le reporter de 7SUR7.CD ce vendredi 14 janvier 2022, quelques militants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), présents au siège du Parti à la 11ème rue Limete, sont divisés cette sa démission.

D'après Van Mpoyi, parlementaire debout de l'UDPS, Kabund ne peut pas démissionner car il a beaucoup lutté pour son Parti et ne devrait pas être traité pour un traître.

« Nous sommes contre cette démission, Kabund a lutté pour l'UDPS et nous sommes reconnaissants. C'est lui qui a permis à Félix Tshisekedi de devenir président en organisant le Congrès. S'il devait trahir, ça allait être à ce temps-là », a déclaré Van Mpoyi.

Contrairement à Van Mpoyi, un autre combattant de l'UDPS approuve la démission de Kabund, et pense qu'il n'y a pas d'inconvénient.

« Nous sommes en démocratie, si Kabund démissionne à l'Assemblée nationale ce n'est pas un problème, car c'est la démocratie. Il a un poste à occuper au niveau du Parti et il sera le bienvenu », a-t-il dit.

Cependant, des doutes planent actuellement sur la démission de Kabund, car certaines sources proches du président a.i de l'UDPS affirment que son compte Twitter a été piraté.

Roberto Tshahe