Affaires foncières : Les chefs coutumiers du Nord-Kivu soutiennent "la tolérance zéro" décrétée par Molendo Sakombi

Photo 7SUR7.CD

Les chefs coutumiers de la province du Nord-Kivu apportent leur soutien à Molendo Sakombi, ministre Congolais en charge des affaires foncières dans l'assainissement de ce secteur, à la base de plusieurs conflits en province.

Ils ont exprimé leur soutien le jeudi 20 janvier 2022 à Goma, après avoir échangé avec le numéro un des affaires foncières en RDC, sur la problématique de la résolution des conflits fonciers dans plusieurs circonscriptions du Nord-Kivu, qui sont aussi à la base de l'insécurité.

L'année 2022, déclarée année de la tolérance zéro dans la gestion des affaires foncières par le ministère sectoriel, reçoit ainsi l'accompagnement du pouvoir coutumier au Nord-Kivu.

« Nous avons émis le souhait d'être plus intégrés dans la réforme du secteur foncier, pour que nous puissions à notre tour la vulgariser auprès de notre population dans l'espoir que la sécurité puisse revenir (...) Nous avons expliqué le souci que nous avons avec la justice qui parfois a un rôle assez ambiguë dans les conflits qui interviennent et on espère que s'il y a une tolérance zéro, on va bien sûr l'appuyer car c'est notre souci également », a déclaré le Mwami Ndeze Jean-Baptiste, chef de la chefferie Bwisha, en territoire de Rutshuru, interrogé par 7SUR7.CD.

C'est depuis le 16 janvier dernier que le ministre Molendo Sakombi séjourne dans la ville volcanique pour participer au séminaire-atelier de renforcement des capacités des cadres et agents des Circonscriptions Foncières des provinces du Nord et du Sud Kivu dans l'Est du pays.

« 2022 est l’année de la Tolérance Zéro aux Affaires foncières. Nous avons pris des dispositions pour réprimer sévèrement tous les coupables qui sabordent les efforts visant la restauration de notre administration. De même, fidèles à notre principe de sanction positive, nous récompenserons celles et ceux d’entre vous qui respecteront les codes définis et les enseignements reçus. Votre sort est donc entre vos mains, et il adviendra à chacun d’entre vous, ce qu’il aura décidé qu’il lui advienne ! », avait prévenu le patron de Affaires Foncières en RDC, dans son discours d'ouverture de ce séminaire.

Glody Murhabazi, à Goma