Kasaï-Central : L'Assemblée provinciale ouvre une session extraordinaire pour examiner l'édit budgétaire 2022

Photo tiers

L'Assemblée provinciale du Kasaï-Central, a ouvert une session extraordinaire qui sera consacrée notamment, à l'examen du projet d'édit budgétaire 2022.

Cette ouverture effectuée le jeudi 20 janvier 2022 est consécutive à la demande du gouvernement provincial, qui a sollicité cette session pour défendre l'édit portant reddition des comptes et présenter le projet d'édit budgétaire pour l'exercice 2022.

Dans son mot d'ouverture, Jérôme Muntu, président de l'organe délibérant, a précisé que le Haut-Commissariat de Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR) a profité de cette session extraordinaire pour demander à la première institution de la province, d'examiner et adopter deux autres projets d'édit, dont l'un est relatif aux modalités d'assistance des déplacés internes.

« Le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR), a saisi l'opportunité pour solliciter en urgence de l'organe délibérant les examens et l'adoption de l'édit suivant : proposition d'édit modifiant et complétant l'édit portant interdiction des coutumes avilissantes à l'égard de la femme dans la province du Kasaï-Central et la proposition d'édit portant modalité de protection et d'assistance aux personnes déplacées internes dans la province du Kasaï-Central », a-t-il déclaré

Il sied de rappeler que la session de septembre 2021, réputée budgétaire, a été clôturée sans que le projet d'édit budgétaire pour l'exercice 2022 ne soit examiné à l'organe délibérant du Kasaï-Central.

Alain Saveur Makoba, à Kananga