Sud-Ubangi : La SNEL dénonce la destruction et le vol de ses matériels à Zongo

Photo tiers

Dans un communiqué publié le jeudi 20 janvier 2022, dont une copie est parvenue à la rédaction centrale de 7SUR7.CD ce vendredi, la Société nationale d'électricité (SNEL) centre de Zongo a dénoncé la destruction et le vol de ses matériels notamment des câbles électriques et compteur par des personnes non autrement identifiées.

« (...) Nous demandons à tous d'être vigilants, de protéger ces biens pour l'intérêt de notre ville et de dénoncer tout cas de vol et sabotage auprès des autorités locales (Mairie, Police, FARDC, ANR, DGM) », exhorte la SNEL dans ledit communiqué.

Située dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, précisément en province du Sud-Ubangi, la ville de Zongo, frontalière de Bangui, capitale de la Centrafrique, est desservie en électricité grâce à un projet de développement financé par la Banque africaine de développement (BAD).

Cette dénonciation de vol et destruction des matériels de la SNEL à Zongo intervient à quelques jours seulement de l'éffectivité de la desserte en électricité dans cette entité.

« C'est la toute première fois [depuis 50 ans, ndlr] qu'on ait du courant à Zongo à travers l'hydraulique. Maintenant, il n'y a pas de problème de carburant », confie la SNEL qui précise que ladite ville était autrefois desservie en électricité par le moyen thermique, c'est-à-dire, avec le groupe électrogène.

La ville de Zongo venait de totaliser 50 ans le 23 juillet 2021 après sa création par le feu Maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngendu Wazabanga, ex-président Congolais.

Jean-Claude Mabenze Gbey Benz, gouverneur du Sud-Ubangi a confié il y a peu à 7SUR7.CD, que l'électrification de cette ville va booster l'activité économique de la population dudit milieu.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena