Kabundgate : à Gbadolite, l'UDPS appelle à la nomination d'un nouveau président intérimaire

Photo tiers

Dans une déclaration politique faite à la presse le vendredi 21 janvier 2022, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Tshisekedi), fédération de Gbadolite, chef-lieu de la province du Nord-Ubangi, a appelé à la nomination d'un nouveau président intérimaire pour diriger le parti présidentiel en République démocratique du Congo.

Les militantes et militants dudit parti dans cette partie de la République démocratique du Congo notent que les charges qu'occupe Jean-Marc Kabund à la première vice-présidence de l'Assemblée nationale ne lui permettent pas « de bien gérer le parti présidentiel et de l'implanter » dans les coins et recoins du pays en prévision des élections qui se profilent à l'horizon. D'où leur appel à Félix Antoine Tshisekedi qui est l'autorité morale de l'UDPS pour la désignation d'un nouveau président intérimaire pour gérer le parti au quotidien.

Dans la foulée, les combattants de l'UDPS à Gbadolite ont demandé dans cette déclaration qui a été lue par Appolinaire Ndanga Bikibo, président a.i du parti présidentiel dans cette entité, que Jean Marc Kabund-a-Kabund puisse « rester assumer ses fonctions du premier vice-président de l’Assemblée Nationale ».

Pour rappel, Jean-Marc Kabund avait annoncé sa démission au poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale. Cependant, cette annonce divise les combattants du parti présidentiel. Certains appellent à son maintien au poste de premier vice-président et à la tête du parti. D'autres par contre sollicitent son départ aussi bien à la première vice-présidence de la chambre basse du parlement qu'à la tête du parti.

César Augustin Mokano Zawa