Kwango : 75% des usagers des services de santé satisfaits de l'accueil dans les formations hospitalières (Projet TOPICs)

7SUR7

Le  projet Technologie, Participation Citoyenne en Santé (TOPICs) lancé en 2018, financé par Affaire Mondiale Canada (AMC) et exécuté par le Réseau National des ONG pour le Développement de la Femme (RENADEF) avec l'accompagnement de plusieurs partenaires dans 14 zones de santé de la province du Kwango, a été clôturé le jeudi 27 janvier 2022 au cours d'un atelier d'échanges.

Ce projet ayant pour objectifs de contribuer à l'amélioration de la gouvernance en santé par le renforcement de la participation communautaire et l'amélioration des connaissances des communautés particulièrement des femmes, des filles et des indigent.e.s par la promotion des droits et devoirs en santé ,a déployé une initiative de collecte d'avis des usagers et prestataires de santé via un numéro vert gratuit et anonyme rélié au service vocal interactif.

Il était question pour le RENADEF et ses partenaires de présenter les résultats obtenus à l'assistance depuis le lancement du numéro vert en octobre 2020 jusqu'en juin 2021.

Il ressort que 8.110 appels ont été reçus de 2.263 individus différents dont 66,8% des appelants sont des usagers et 33,2% sont des agents en santé. 75% des usagers des services de santé sont satisfaits de l'accueil dans les formations sanitaires ; 20% des usagers des services de santé ont écouté un message sur les droits et devoirs en santé alors que 65,3% des prestataires l'ont fait et seulement 42,9% des prestataires de soins sont satisfaits de la gestion de l'information sanitaire.

La coordonnatrice régionale du projet TOPICs Sandrine Biau Lalanne s'est réjouie des résultats produits.

"Les résultats on en a produit beaucoup parce que le questionnaire était très riche. Donc globalement, on peut dire qu'il y a satisfaction. Il y a beaucoup plus d'usagers, ce sont beaucoup plus d'usagers qui se sont exprimés que les agents de santé... La satisfaction est nuancée en fonctionnement du thème abordé que ce soit sur la consultation ou la gratuité des soins", a-t- indiqué. 

Ces résultats seront publiés pour atteindre les décideurs en vue d'améliorer la gouvernance en matière de santé, à en croire la coordonnatrice du RENADEF Marie Nyombo Zaina.

"A la fin de ce projet, ces résultats seront publiés, seront vendus auprès des décideurs. C'est justement pour permettre aux décideurs de prendre des décisions éclairées et savoir comment agir pour améliorer la gouvernance en matière de santé, le respect des droits humains dans la prise en charge des personnes ayant exprimé le besoin d'être accompagnées sur le plan santé, le respect de la confidentialité, l'inclusion. Donc, c'est un projet qui a travaillé sur la promotion et le respect des droits humains à travers le message sur le droit en santé. Ces résultats vont nous aider aussi de comprendre les leçons apprises parce que chaque projet doit produire des leçons apprises et comment ces leçons apprises peuvent nous conduire à réfléchir sur les actions pérennes par la suite au cas où l'AMC comptait passer avec USI à travers le projet TOPICs à l'échelle...", a-t-elle fait savoir.

Le RENADEF a, en outre, relevé des difficultés d'ordre technique et logistique rencontrées au cours de cette opération, mais aussi un nombre important d'abandon des appelants au cours de l'appel.

Il faut noter que le projet TOPICs hormis la RDC est aussi exécuté dans d'autres pays africains notamment le Bénin et le Burkina-Faso en partenariat avec l'Unité de Santé Internationale du Centre Hospitalier de l'Université de Montréal (USI-CHUM), l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et d'autres partenaires techniques Africasys et Bluesquare.

Christel Insiwe