Haut-Katanga : Plus de 1.500 cas de criminalité ont causé près de 20 morts en 2021 (Société civile)

Photo tiers

Au total, 1.510 cas de vol et 19 décès ont été enregistrés suite aux criminalités entre janvier et décembre 2021 dans la province du Haut-Katanga.

Ces statistiques sont contenus dans un rapport rendu public, le vendredi 28 janvier 2022, par le Cadre de concertation de la Société civile de ladite province dans sa thématique Paix, gouvernance et sécurité. 

Elle mentionne que l'année passée, le Haut-Katanga a connu une baisse de criminalités soit 74% par rapport à l'année 2020.

Selon Jeff Mbiya, cadre de la société civile qui a présenté ce document à la presse à Lubumbashi, l'objectif est de contribuer à l'amélioration de la gouvernance sécuritaire dans le Haut-Katanga et surtout relations civilo-militaires et policières et mettre en place un cadre de concertation élargi aux différents acteurs intervenants dans le secteur sécuritaire et de la justice.

« Plus de 1.510 cas de crime allant du vol simple à l'aide d'une arme jusqu'à l'assassinat enregistrés du janvier au mois de décembre 2021 dans le Haut-Katanga par la société civile dont 977 cas de crime ont été commis à Lubumbashi soit 65%, suivi de Kasumbalesa 460 soit 30% au moment où la ville de Kasumbalesa a été en tête, les deux dernières années », lit-on dans cette correspondance.

À en croire le même rapport, près de 20 personnes ont perdu leurs vies pendant les actes de vol et plus de 60 cas de viol enregistrés.

« Plus de 19 personnes ont perdu leurs vies suite aux actes de banditisme dans la province dont 6 victimes dans la commune Annexe faisant de Lubumbashi, la ville la plus touchée du Haut-Katanga avec 30%. Plus de 65 cas de viol ont été enregistrés dont 38 viols collectifs lors de tentative d'évasion de la prison Kasapa et le quartier Tuburi de la commune de Shituru dans la ville de Likasi a été le plus touché avec plus de 12 cas à une seule nuit. 45 cas de soulèvements populaires aussi », ajoute ce rapport.

Dans la foulée, la thématique Gouvernance sécuritaire du Cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga recommande au gouverneur de province et aux différentes autorités des forces de l'ordre de « renforcer la coordination des opérations de maintien de l'ordre public entre différents services de sécurité; d'assurer et de faciliter la mobilité des unités d'interventions sur le terrain en leur dotant de moyens logistiques viables et fiables; d'organiser régulièrement des tribunes populaires dans plusieurs sites à travers la province; de mettre à la disposition de la population un numéro vert pour faciliter le lancement des alertes; et d'accélérer le processus d'électrification des principales artères des villes en vue de prévenir des cas d'insécurité et à la population de collaborer avec les services de sécurité en dénonçant tous les cas suspects ».

Il est à rappeler qu'en 2020, 5.446 cas de vol ont été enregistrés contre 1.510 en 2021. Les mois de janvier et février derniers ont été les périodes les plus touchées avec respectivement 268 et 315 cas alors que le mois d'août a noté 22 cas de criminalité.

Patient Lukusa, à Lubumbashi