Ituri : 5 autres corps sans vie découverts à Irumu

Photo tiers

Cinq autres corps sans vie ont été découverts dans le territoire d’Irumu (Ituri), le samedi 21 mai 2022. Les victimes seraient exécutées par des rebelles d’Allied democratic forces (ADF), apprend-on de la Convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH).

La CRDH section d’Irumu précise que les corps de ces personnes ont été retrouvés dans la chefferie des Walese-Vonkutu. Elle attribue tout de même ces violences meurtrières aux rebelles ADF très actifs dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« 5 autres corps viennent d'être retrouvés dans les localités de Apanolu et Pakanza, près de Otomabere ce samedi. 3 ont été retrouvés à Apakolu et 2 à Pakanza. Ils seraient tués par les rebelles ADF », a fait savoir Christophe Munyanderu, coordonnateur de ladite organisation.

Ce bilan s’ajoute à celui vécu dans la même chefferie en date du 19 mai dernier. Ce jour, 6 personnes ont été sauvagement tuées. Ce qui ramène à 11, le nombre des morts.

« Le bilan vient d'atteindre  11 morts notamment 6 de Kazaroho et 5 de Apakolu et Pakanza. Nous appelons la population à ne fréquenter les zones se trouvant dans la profondeur ; surtout à Mutweyi, Kasoko, Akwekwe, Bekembela, Carrière, Ntume, Kazaroho et ailleurs », a-t-il exhorté.

En Ituri, l'armée a annoncé avoir neutralisé 19 rebelles d’Allied democratic forces (ADF) et capturé 21 autres dans les territoires d’Irumu et Mambasa. Et ce, du 1er au 20 mai 2022. 12 localités ont également été récupérées et plus de 60 civils libérés.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes