Lualaba : Une centaine de délinquants transférés à Kanyama-Kasese

Photo tiers

Une centaine de délinquants arrêtés à Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba, ont été transférés à Kanyama-Kasese dans le Haut-Lomami, le mardi 02 août 2022.

Le transfèrement de ce premier lot a été effectué en présence notamment de la gouverneure intérimaire de province, Fifi Masuka Saïni, du ministre provincial de l'intérieur et sécurité, Déodat Kapenda ainsi que du général-major, Jean-Pierre Kasongo Kabwik, commandant du service national.

S'est confiant à la presse locale, la cheffe de l'exécutif provincial a fait savoir que cette action est bénéfique pour la province et le pays. Elle a en outre rassuré que « ces jeunes délinquants n'iront pas en prison mais plutôt en formation pour être utiles à la province et au pays. » 

« Nous ne les envoyons pas en enfer mais plutôt au service national pour leur bien-être et celui de la République. Nous sommes en train de former les futurs cadres. Parmi eux figurent les futurs gouverneurs et généraux. Pour nous, cette action est bénéfique pour la République. (...) Nous cherchons encore de volontaires qui vaudront aller », a-t-elle expliqué.

De son côté, le commandant du service national a indiqué que l'objectif assigné à cette opération par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, est celui d'insérer socialement tous ces délinquants.

« Ceux qui nous importe plus, c'est le résultat que nous sommes en train de rechercher. Aujourd'hui, certains d'entre eux sont en train de pleurer. Demain, ils reviendront ici avec une qualification. Ils seront dans la joie. L'objectif qui a été assigné au service national par le commandant suprême, le Chef de l'État, c'est de pouvoir aider ces jeunes à être insérés socialement pour une vie qui est réussie », a affirmé le général major Jean Pierre Kasongo Kabwik.

Il sied de rappeler que ce transféreraient de ces jeunes vers Kanyama-Kasese entre dans le cadre de l'opération « Zéro délinquants », initiée depuis quelques jours au Lualaba par Fifi Masuka Saïni.

Marcelo Mfumu, à Kolwezi