Franck Diongo : « La MONUSCO ne peut pas partir avant les élections. Elle doit rester pour voir la défaite de Félix Tshisekedi »

Droits tiers

Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), Franck Diongo, s'oppose au départ « précipité » de la Mission de l'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), de la République démocratique du Congo. 

Franck Diongo l'a dit le vendredi 5 août 2022 lors de la cérémonie du lancement officiel du site internet de son parti www.mlprdc.org devant des militants de son parti réunis à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

« Nous devons faire attention. Chercher à ce que la MONUSCO parte précipitamment est une façon de donner l'occasion au pouvoir de tricher, [aux élections de 2023, ndlr] sans témoins. Il faut faire attention avec ça. Il faut que les Nations-Unies puissent requalifier le mandat de la MONUSCO, parce que maintenant ça donne l'impression comme si la MONUSCO est l'agent de la balkanisation du pays », a-t-il affirmé. 

Dans la foulée, Franck Diongo a déclaré que la mission onusienne doit rester au pays pour voir la défaite de Félix Tshisekedi en 2023.

« La MONUSCO ne peut pas partir avant les élections. Ils doivent voir comment le président Tshisekedi va perdre les élections, parce qu'on ne peut pas aller aux élections sans témoin. Les Nations-Unies doivent être des témoins », a insisté Franck Diongo. 

Droits tiers

S'agissant du site internet du MLP, Franck Diongo a fait savoir qu'il vient répondre au déficit communicationnel et surtout rapprocher tous les membres du parti éparpillés à travers le monde.

« Nous avions connu l’événement de triste mémoire en 2016 où nous avions perdu toutes nos archives. Nous avions eu d’énormes difficultés pour atteindre certains membres de notre parti. Il fallait un mécanisme pour nous permettre qu’à partir de n’importe quel coin du monde, on peut contribuer intellectuellement au parti sans passer par une personne. Donc, ce site vient rapprocher les dirigeants aux dirigés, la gestion des membres, la gestion du parti et le partage des informations du parti », a-t-il souligné.

Ce site, selon Franck Diongo, comprend plusieurs innovations notamment :

- Les nombres exacts des membres ;

- Les tranches d’âge des membres ;

- L’adhésion individuelle des membres ;

- Le fonctionnement du parti ;

- Les contacts avec les autorités du parti ;

- Une boutique pour la vente des insignes du Parti.

Le site comprend également 8 rubriques, à savoir :

- Qui sommes-nous ?

- Organisation ;

- Impliquez-vous ;

- Projet de société ;

- Actualité du parti ;

- Activités du parti ;

- Doléances ;

- Contacts du parti.

Le président du MLP a indiqué que ce site internet est le résultat de plus de 17 mois d’études. Il est accessible en plus de 10 langues et peut être consulté avec un téléphone Androïd et même par un SMS pour ceux qui ne disposent pas de connexion internet.

Jephté Kitsita