Haut-Katanga : Des accrochages entre creuseurs font 2 morts et 4 blessés à Kambove

Photo : Droit tiers

Deux personnes sont décédées et 4 autres blessées lors des manifestations entre creuseurs aux alentours de l'entreprise Kambove Mining située à plus de 40 kilomètres de Lubumbashi en province du Haut-Katanga.

Aerts Joseph Kayumba, porte-parole du gouvernement provincial du Haut-Katanga qui a donné ce bilan le samedi 05 août 2022 lors de la lecture du compte rendu du Conseil provincial de sécurité, précise que des dispositions ont été prises pour prévenir ce genre des situations dans les carrés miniers de cette partie de la République démocratique du Congo.

« La police a procédé à des tirs de sommation. Ce qui n’a pas empêché d’envenimer la situation. Toute la journée du jeudi 28 juillet 2022, le territoire de Kambove a connu des manifestations qui ont complètement troublé l’ordre public. Il sied de noter que deux morts et quatre blessés ont été enregistrés lors de ces échauffourées », a-t-il déclaré dans une vidéo parvenue à 7SUR7.CD.

Il est à noter que le gouvernement provincial du Haut-Katanga a demandé aux responsables de la Générale des Carrières et des Mines (Gécamines) et de l'association des creuseurs (SAEMAPE) de mettre en place une zone d'exploitation artisanale pour les jeunes et les travailleurs du territoire de Kambove.

Patient Lukusa, à Lubumbashi