La JICA veut consolider son partenariat avec la RDC par sa participation à la TICAD 8 prévue du 27 au 28 août à Tunis

Droits tiers

La 8è édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 8) se tiendra du 27 et 28 août 2022 à Tunis (Tunisie). 

Placé sous le thème : « Vers un continent résilient, inclusif et prospère », ce sommet est une nouvelle opportunité pour le Japon de consolider son partenariat avec les pays africains pour l'essor du continent noir. 

« Il y a actuellement beaucoup de possibilités de développement de l’Afrique. La JICA a toujours travaillé avec les pays africains notamment la RDC. La TICAD 8 est une occasion de démontrer les fruits de la coopération bilatérale entre le Japon et les pays africains. Nous allons continuer à œuvrer pour mieux construire l'avenir en Afrique », a déclaré le représentant résident de la JICA en RDC, Hironobu Murakami, lors d'une session d'information avec la presse animée ce mardi à Kinshasa. 

Il a émis le vœu que les autorités congolaises prennent part à la TICAD 8 comme c'était le cas en 2019. 

« La RDC est l'un des partenaires importants du Japon. Nous espérons consolider le dialogue entre les représentants du gouvernement congolais et les représentants du gouvernement japonais », a-t-il souligné. 

Directeur adjoint chargé des programmes de la JICA RDC, Olivier DIEMBY, a parlé en long et en large des activités menées par la JICA en RDC dans ses 5 secteurs d'intervention. 

S'exprimant sur les retombées de la TICAD 7 à laquelle le président Félix Tshisekedi a participé en 2019 à Yokohama (Japon), O. Diemby a mis en exergue deux projets en cours de réalisation. Il s'agit du projet de renforcement des capacités de l'Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) et du projet de réforme de la police nationale congolaise avec notamment la construction d’un centre de Judo favorisant le sport pour la paix. 

La TICAD est une conférence internationale réunissant les nations africaines, les organisations internationales, le secteur privé et la société civile pour le développement de l'Afrique. Lancée en 1993 sous la direction du gouvernement japonais, la TICAD s'organise en collaboration avec les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la commission de l'Union Africaine et la Banque Mondiale. 

Merveil Molo