Arrestation de Kabund : "Il n'a subi que la rigueur de la loi", (UDPS/Kasaï)

Photo tiers

Des réactions fusent de partout après l'arrestation de Jean-Marc Kabund-A-Kabund, président du parti politique Alliance pour le changement (ACH).

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD le jeudi 11 août 2022 à Tshikapa, le président de la fédération de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) Kasaï 3, Donat Muamba Mutombo, a déclaré que Jean-Marc Kabund n'a subi que la rigueur de la loi.

« Beaucoup de gens comptaient sur lui. Mais, comme il a trahi, il a insulté le chef de l'État, il n'a subi que la rigueur de la loi. Ce n'est pas le président Tshisekedi qui l'a arrêté mais c'est la Justice qui a trouvé que dans sa sortie médiatique, monsieur Kabund s'est mal comporté », a-t-il déclaré.

L'ancien premier vice-président de l'Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund-A-Kabund, est placé sous mandat d'arrêt provisoire à l'issue de son interrogatoire depuis le mardi 09 août 2022, par le procureur général près la Cour de cassation. 

L'ex-bras droit du chef de l'État se trouve désormais derrière les barreaux. Il a été escorté par la Police jusqu'à la prison centrale de Makala. Jean-Marc Kabund est poursuivi pour injure publique, imputation dommageable et offense au chef de l'État.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa