Kasaï-Oriental : Une conférence de paix envisagée pour mettre fin aux conflits intercommunautaires à Katanda

Photo : Droit tiers

Une conférence sur la paix se tiendra dans le territoire de Katanda, en province du Kasaï-Oriental dans quelques jours.

C'est le sénateur Auguy Ilunga qui l'a annoncé jeudi 29 septembre après sa rencontre avec le ministre de l'intérieur Daniel Aselo. Cette conférence devra réunir les communautés de Bena Nshimba, Bena Kapuya et Bena Mwembia.

S'exprimant au micro de 7SUR7.CD, le sénateur Auguy Ilunga a plaidé pour la résolution de différents conflits qui opposent les villages du territoire de Katanda.

« Ces conflits interminables entre le Bena Nshimba, Bena Kapuya et Bena muembia doivent être impérativement éradiqués pour faciliter la mise de la cimenterie de Katanda. La conférence de la paix annoncée par lui [ministre de l'intérieur, ndlr] doit avoir lieu urgemment car cette situation n'a fait que trop durée », a déclaré le sénateur Auguy Ilunga.

Il a par ailleurs indiqué que la résolution de ce conflit pourra accélérer la mise en place de la cimenterie de Katanda, car cette question a été soumise au ministre de l'industrie.

« Nous avons aussi soumis la question de l'industrialisation de la province du Kasaï-Oriental au ministre de l'industrie.  Cette province enclavée a un taux de chômage élevé à cause de manque d'entreprises. Car avec notamment l'implantation de la cimenterie à Katanda, cette question pourrait connaître un début de solution », a ajouté l'autorité morale des Démocrates Tshisekedistes Rénovés.

Ces trois derniers mois, environ 20 personnes ont été tuées, une cinquantaine des blessés et des centaines de déplacés ont été enregistrés dans les conflits intercommunautaires entre les Bena Nshimba, Bena Kapuya et Bena Mwembia.

Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi