RDC - Festivités de fin d'années : Il n'y aura ni rupture de stocks ni spéculations sur les produits alimentaires (importateurs) 

Droits tiers

Les importateurs des produits de grande consommation ont rassuré le ministre intérimaire de l'économie nationale Nicolas Kazadi qu'il n'yaura pas de rupture de stocks, encore moins de spéculations sur les prix lors de la période des festivités de fin d'année qui approche.

C'était au cours d'une réunion convoquée ce lundi 21 novembre 2022 par Nicolas Kazadi en vue de s'assurer de l'offre des produits de grande consommation, de sensibiliser sur la nécessité d'éviter toute spéculation des prix et rétention des stocks, et aussi d'annoncer sa descente sur terrain pour constater les stocks dont disposent les opérateurs économiques.

"Nous avons rassuré son excellence Monsieur le ministre qu'il n'y aura pas rupture des stocks. Il y a assez de produits. La population peut se tranquilliser. Le ministre nous a aussi sensibilisé pour qu'il n'y ait pas spéculation des prix. Et nous l'avons rassuré qu'il y aura une stabilité sur le marché, sur la fourniture et sur le prix", a indiqué Ibrahim Issaoui, représentant de la société SOCIMEX et porte-parole de circonstance.

Le ministre de l'économie a, de son côté, rassuré ses interlocuteurs de l'accompagnement du gouvernement quant à ce, leur annonçant sa descente dans les entrepôts dans les prochains jours pour se rassurer de la disponibilité des stocks.  

Le gouvernement congolais veut à travers cette action, protéger le pouvoir d'achat des consommateurs lors des festivités de fin d'années, souvent marquées par des problèmes des spéculations des prix et carence en certaines denrées alimentaires au regard de la forte demande.

Christel Insiwe