Ituri : Encore 5 civils tués par des ADF à Irumu

Photo tiers

Cinq (5) civils ont été tués par des rebelles d'Allied democratic forces (ADF) dans le territoire d'Irumu en Ituri la journée du mercredi 24 novembre 2022

Le drame a eu lieu dans la chefferie de Walese Vonkutu, rapporte la Convention pour le respect des droits humains (CRDH) dans une dépêche parvenue à 7SUR7.CD, ce même jeudi. 

« C'est aux heures d'après-midi du mercredi que les ADF ont signé l'incursion dans trois entités de la chefferie précitée. A kalalangwe, près de l'église catholique ils ont tué 2 civils et 2 autres à Kasoko, agglomération se trouvant près de Mambelenga et enfin une personne a péri à Abulembi dans le village de Ndimo, à environ 10 kilomètres de la route nationale numéro 4 », fait savoir Christophe Munyaanderu, coordonnateur de cette structure citoyenne.

Ce défenseur des droits humains, qui indique que l'ennemi avancerait vers la RN4, appelle la population à la vigilance et à la dénonciation de tout cas suspect auprès des services compétents en temps réel. 

Il sied de rappeler que plusieurs autres civils ont péri dans des violences rebelles à la limite entre le territoire de Beni au Nord-Kivu et celui d'Irumu en Ituri, la journée du dimanche et le lundi dernier. Le bilan provisoire avancé par des sources indépendantes fait état d'une vingtaine de personnes tuées par les assaillants. 

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes