Kasaï-Oriental : Une entreprise américaine soumet à l'ARE un projet de construction d’une centrale hydroélectrique de 4,5 MW 

Droits tiers

L'entreprise américaine MyHydro veut construire une centrale hydroélectrique de 4,5 Mégawatts (MW) sur la rivière Lubi, au Kasaï-Oriental.

Dans le souci de se conformer au cadre légal, cette société s’est adressée à l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE) en vue d’obtenir l'avis conforme lui permettant d'acquérir les titres pour la mise en œuvre de son projet. 

Son directeur pays et directeur technique, Vivek Somnathe, a pris langue, le mardi 29 novembre 2022, avec le directeur général adjoint de l’ARE, maître Marco Kuyu. 

« Nous sommes venus aujourd’hui auprès de l’ARE pour obtenir les documents administratifs qui vont nous permettre de mettre en œuvre notre projet sur la rivière Lubi, à Kabeya Kamwanga, dans le Kasaï-Oriental. C’est un projet important de 4,5 MW qui nous permettra de servir la population environnante et aussi des projets importants dans la ville de Mbuji-Mayi », a-t-il déclaré au terme de leurs échanges. 

Dans sa planification, MyHydro compte réaliser son ouvrage dans un délai de 20 mois, en proposant un tarif particulier pour les écoles, les hôpitaux et d’autres structures, environ 7 à 8 cents par Kilowatt-heure.

« Le plan de travail que nous avons mis en place prévoit que dans un délai de 20 mois après le début des travaux, que nous fournissions de l’électricité à la population et aux entreprises », a signifié son directeur pays. 

Il a annoncé une descente de son équipe sous peu au Kasaï-Oriental pour voir l’autorité locale en vue d’obtenir une concession, conformément au prescrit de la loi.

« Encore une fois, l’ARE nous a été d’un grand soutien pour la réalisation de ce projet et nous sommes fiers de pouvoir dire que nous allons effectivement démarrer ce projet dans les meilleurs délais », a déclaré V. Somnathe. 

Avant de clore son propos, le directeur pays de l'entreprise américaine a promis d’autres projets en RDC, après la construction d’une centrale hydroélectrique de 4,5 MW sur la rivière Lubi.

Merveil Molo