Lubero : Accalmie après une nuit agitée suite à l'incursion des bandits armés au Campus de l'UNILUK à Lukanga

Les activités ont repris timidement ce samedi 11 mai 2019 au campus de l'Université de Lukanga, "UNILUK", se trouvant en territoire de lubero dans la province du Nord-Kivu. Des hommes armés ont fait incursion dans les installations de cette université dans la nuit du vendredi à ce samedi causant une panique au campus. Au nombre de 6 selon les témoignages des étudiants contactés ce samedi, ces hommes armés ont fait leur présence à la recherche du recteur de cette université du nom de Goulouzari Amiri afin de l'exécuter. "Nous étions à l'extérieur dans la concession, nous avons vu des hommes vers 20h portant des armes à feu, moi et mes amis nous nous sommes rendus directement dans nos chambres à coucher", a dit une étudiante de G1 Pédiatrie interrogée au téléphone par 7SUR7.CD. Après deux minutes poursuit-elle, nous avons entendu deux coup de balles vers la résidence du recteur, la peur a gagné nos esprits. Nous sommes restés enfermés dans la maison après les consignes données par les autorités académiques leur signifiant d'une présence au campus des bandits armés. "Les balles n'ont pas atteint le recteur. Les assaillants se sont volatilisés dans la nature et notre recteur est sorti de sa chambre vivant", conclut cette étudiante couverte d'anonymat. D'autres sources indiquent que les assaillants auraient visé le recteur ainsi que l'équipe de riposte, qui résident tous à l'intérieur du Campus. Ce samedi matin, les activités scientifiques ont repris sur place mais la psychose règne au sein du personnel académique et ceux de la riposte contre le virus Ebola qui continue à s'interroger sur leur avenir. Bantou Kapanza Son depuis Beni